Qu’est-ce que c’est ?

samedi 16 janvier 2010 à 20:36 | Publié dans actions antenne 64, écologie, médias filtrants | 22 commentaires
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Voilà un dossier qui avance ! Nous savons enfin ce que sont ces petits objets en plastique arrivés en grande quantité sur nos plages.

Renseignés par l’Antenne Corse de Surfrider qui a reconnu les pièces de plastique sur une brochure de la société Vinci qui procède à l’installation de stations d’épuration, nous avons résolu l’énigme de ces petits camemberts de plastique que l’on ramasse par milliers depuis des années sur les plages des Côtes Basco-landaises.

Il s’agit de supports de culture pour des micro organismes utilisés pour purifier des eaux usées. Les roulettes de plastique sont placées en grand nombre dans un bassin de filtration et mis en mouvement par le flux de l’eau. Les micro-organismes qui se fixent à leur surface rongent les matières organiques présentes dans l’eau et de ce fait la purifie (voir cette vidéo ou celle là).

Nota : Sur l’aspect mécanique et microbiologique du fonctionnement des médias filtrants, lire l’article / compte rendu de la journée d’information organisée par la société Aquatiss.

Quel paradoxe ! Les roulettes de plastiques utilisées pour purifier les eaux usées terminent leur vie à l’état de déchets dans la laisse de mer de nos plages !

Le procédé, breveté en Norvège par Anox Kaldnes au début des années 2000, a depuis connu un essor fulgurant. Il est maintenant développé par la plupart des grandes entreprises dédiées aux traitement des eaux usées. Ces pièces de plastiques sont utilisées dans de nombreuses stations d’épuration communales, dans les filtres des bassins d’agrément extérieur contenant des plantes et des poissons rouges mais aussi dans l’industrie alimentaire (vins et sodas), les fabriques de papier, les paquebots de croisière… Partout où l’on a besoin de purifier de l’eau  si l’on se fie aux listes publiées sur les sites de fabricants (www.dasusa.com) et d’industriels les utilisant (www.atmsa.com).

Ces pièces de plastique portent les références filter media PE03 chez le chinois Small Boss (fiche produit) ou AMB Bio Media chez l’américain Dynamic Aqua Science (fiche produit). Ces deux sociétés fabriquent des pièces plastiques exactement identiques à celles que l’on trouve sur nos plages. D’autres quasi similaires sont sur le marché, notamment celles de la société norvégienne Anox Kaldnes, détentrice du brevet initial, qui commercialise des roues de plastique légèrement différentes (diamètre et ailettes), mais que l’on a déjà retrouvé sur les plages (modèle Kaldnes K3 en très faible quantité – moins d’une dizaine recensées). Les produits Kaldnes sont vendus dans un grand nombre de boutiques dédiées aux bassins de baignade ou d’ornement en France et à l’étranger (voir leur présentation sur le site de l’association Passion Bassin par exemple)

Si nous savons maintenant de quoi il s’agit, nous ne savons pas d’où elle viennent. Est-ce un transporteur qui a perdu une partie de sa cargaison ? Ou bien une station d’épuration qui les a laissé s’échapper lors d’un débordement accidentel ou d’une fuite ?

Les premières constatations font état d’une pollution des plages entre Biarritz et Hendaye et du sud des Landes. Reste à savoir si les roues de plastique arrivent par l’un des cours d’eau de la zone (pas de trace le long de la Bidassoa) ou par les courants naturels (courant de la Navidad par exemple) qui font remonter tant de déchets des côtes portugaises et espagnoles.

Tous vos témoignages sont les bienvenus. Pensez à ouvrir l’oeil si vous passez près de cours d’eau proches de l’océan ou que vous avez l’occasion de visiter une station d’épuration.

Lire aussi https://surfrider64.com/2010/02/19/il-y-en-a-partout

22 commentaires »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. Bonjour,

    Il me semble bien avoir régulièrement trouvé ce type de macro-déchets également sur les plages vendéennes.
    Je vérifierai dans les quelques photos prises sur place si j’en ai des clichés.

  2. Bonjour a vous.
    Je ne suis pas étonné de trouver ce petit morceau de plastique en photo sur votre blog. En effet je le retrouve également depuis de nombreuses
    années sur les plages du cap Fréhel (côtes d’armor) et sur de nombreuse plages bretonnes. Ces petites rondelles de plastique se retrouvent ici aussi en masse dans la laisse de mer.
    Interpelé par cette pollution a répétition j’ai mené ma petite enquête l’an passé. Un conchilyculteur d’une baie voisine m’a affirmé en observant une de ces pièce qu’il s’agissait de petites bagues qui soutiennent les poches a huitres…Cette info reste a vérifié de source sure mais il me semble que c’est certainement dans cette piste qu’il faut chercher. Après tout le bassin d’Arcachon n’est pas bien loin!

    Germain Rault
    antenne Armorique

  3. En effet, ces médias filtrants sont utilisés dans le traitement des eaux.
    Et plus particulièrement dans les systèmes de traitement des eaux des navires (eaux sanitaires et eaux de process : chaudière principalement).

    J’ai travaillé dans une station d’épuration portuaire qui recevait ces eaux pompées à bord des navires, on avait souvent énormément de médias filtrants en plastique comme ça dans nos grilles.

    Vraisemblablement certains navires préfèrent rejeter en mer leur eaux sales plutôt que de les traiter dans les ports !! Malgré les conséquences écologiques irréversibles et les lourdes sanctions financières qui en découlent…

    • Bonjour,
      il serait intéressant de faire un « inventaire » des déchets solides que vous avez indentifié dans ces eaux provenant des navires ?
      Je travaille pour la stratégie marine européenne :
      sosmaldeseine@gmail.com
      N’hésitez pas à me contacter.
      Merci d’avance.

  4. des nouvelles des camemberts! loins des plages mais bien là!
    je suis sur une péniche à paris et que vois-je passer au fil de l’eau?
    des milliers de petits camemberts blancs filants sur la seine vers l’océan!!!
    je fais mon enquête et tombe sur votre site!
    j’ai contacté la police fluvial qui mène son enquête.
    pour ma part, il semble évidant que ces camemberts ou kaldnes, ou bioflitre ont tendance à s’échapper de leur lieu d’utilisation (station d’épuration, piscine, aquarium et autre)occasionnant une pollution digne d’une marré noir au camembert tueur (et ce sur tous les océans)!
    une asso type greenpeace devrait monter au créneau et évaluer l’ampleur de ces pollutions et ainsi trouver les moyens de les prévenir, informer l’opinion public et porter plainte…
    http://www.passionbassin.com/dossiers/nexus/kaldnes.php moi c’est des K1 je crois
    http://www.evolutionaqua.fr/
    on a pas fini d’en trouver sur les plages ou dans le ventre des poissons oiseaux etc.

  5. On croirait une mauvaise blague… la station d’épuration « biologique » qui déverse des milliers de morceaux de plastique dans la nature!

    Les bras m’en tombent.

  6. Pecheurs de Vigo (Galicia, nord-ouest de l´Espagne) avec même problem:
    http://www.lavozdegalicia.es/vigo/2010/02/19/0003_8304618.htm

    • J’étais sur la cote océane le 1er janvier du coté du Cap Ferret.
      On a trouvé de très grosses quantités de ces matières plastiques sur la plage, une dizaine par mètre carré…
      Je croyais que cela venait des exploitations de parc à huitres…

      J’ai pris contacte avec Véolia pour avoir des infos… J’attends le retour.

  7. J’ai effectivement découvert ces drôles de choses la semaine dernière, mais en petite quantité sur la Seine en amont de Paris au niveau de la commune de DRAVEIL… Si cela devait se reproduire, j’irai déposer une main courante avec la fiche et des photos.
    A+

  8. Vu à Seignosse mardi 2 mars 2010 mais aussi ici :

    http://bit.ly/dtTg6i

  9. et pour ceux qui avaient un doute sur l’innocuité du plastique :

    http://www.chrisjordan.com/current_set2.php?id=11

  10. Je viens de tomber sur un article qui parle de ces petites choses retrouvées…dans la Seine!

    Un homme qui a mené seul son enquête, article intéressant :

    http://www.rue89.com/planete89/2010/03/05/omerta-sur-une-pollution-aux-rondelles-plastique-dans-la-seine-141517

  11. Business as usual …

  12. Bonsoir,
    En regardant encore votre site, j’ai compris ce qu’étaient ces petits ronds de plastiques verts sur la plage du Porge, visitée le 27 février dernier: les fameux camemberts.
    Je vais peut être pouvoir faire le nécessaire et envoyer la fiche d’observation à l’antenne 64: la plage du Porge est couverte par ces supports de traitement des eaux usées et beaucoup de coquillages (genre coques, bivalves) étaient échoués aussi au milieu de débris plastiques en tout genre.
    Merci de relayer l’info si je n’ai pas le temps de me rendre à nouveau sur place
    Cordialement
    Pascale Howe
    Bordeaux

  13. J’ai vu ces « médias » de Lacanau à Soulac/mer en passant par Hourtin en Avril 2010. Leur quantité et leur densité semble impressionnante, je dirais que l’on en trouve de 2 à 3 par mètre carré de plage…

  14. Je sais malheureusement enfin ce que c’est……Je pars chaque année au pays basque à bidart… Cela faisait quelque temps que j’en voyais mais cette année les plages de bidart et guethary en sont remplies… des blancs, des noirs, des gris des petits et même des gros (jusqu’à 4cm)…. sans compter leur nombre indéfinissable le long de la rivière de l’uhabia. ;-((

  15. Hola, respecto a este tema hay alguién en Cantabria de vuestra organización con quien contactar.
    Saludos
    Máximo

  16. on trouve aussi de ces « camembert » sur les plages de méditerranée (six-fours près de Toulon !

  17. Concernant le déversoir privé de Gascogne papeterie (avant la plage de Lespecie), je me demandais si les odeurs de « choux » au niveau de l’océan étaient justes nauséabondes ou pouvaient être toxiques, si quelqu’un à a une information là-dessus ?

    Pierre

  18. C’est maintenant au Canada! Il y en a sur les plages de Carleton et Paspébiac en Gaspésie, au Québec… 😦


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :