Aidez la science, envoyez des larmes de sirène au Japon !

vendredi 9 juillet 2010 à 20:37 | Publié dans pollution | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , ,

Une Université de Tokyo a mis au point un programme de détection des pollutions organiques permanentes utilisant les… larmes de sirène qui accumulent naturellement et conservent les polluants présents dans l’eau. Incroyable, non ?

L’International Pellet Watch cherche donc à collection des larmes de sirène du monde entier pour établir une carte des pollutions aux PCB, DDT, phénols…

Vous pouvez envoyer 200 larmes de sirènes ayant longtemps séjourné dans l’eau (de couleur jaune sale !) dans du papier d’aluminium ou du papier papier (!) plutôt que dans un emballage plastique pour ne pas contaminer l’échantillon  à l’adresse :
Laboratory of Organic Geochemistry,
Dr. Hideshige Takada,
Tokyo University of Agriculture and Technology,
Fuchu, Tokyo 183-8509, Japan

Envoyez-leur aussi une photo de paysage et de la plage, ça leur fera voir du pays !

Laisser un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :