Dauphins échoués en Gironde

vendredi 14 janvier 2011 à 11:11 | Publié dans information générale | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , ,

Photos © Djé Surf Photos

Le site Surfsession rapporte la découverte le 12 janvier 2011 d’une dizaine de dauphins échoués sur les plages entre Lège Cap-Ferret et Hourtin en Gironde. Selon les bénévoles du Centre de Recherche sur les Mammifères Marins de la Rochelle venus constater l’échouage, ces animaux « mesurent entre 1,60m et 2m, et pèsent jusqu’à 130kg. Ce sont au total cinq dauphins blanc et bleu, 3 marsouins et 2 communs qui se sont échoués avec la dernière marée. Ils sont tous considérés, par les bénévoles, comme « frais », c’est à dire que leur mort remonte plus ou moins à 48h. […] Les causes ne sont rien d’autres que les filets de pêche. Les dauphins, qui ont besoin de remonter à la surface de l’eau au moins toutes les 3 minutes, se font prendre au piège. Ils sont ensuite remis à la mer comme ils en sont remontés. Morts. »

Profitons de cette triste actualité pour rappeler les consignes à observer en cas d’observation d’animaux échoués :

1. Vous découvrez sur la plage une baleine, un dauphin, un marsouin, un phoque qu’il soit vivant ou mort (même décomposé), appelez le CRMM au 05.46.44.99.10. Signalez le lieu, l’espèce, la taille et son état. Une personne habilitée à intervenir se rendra au plus vite sur les lieux pour examiner l’animal.

2. Si l’animal est mort : ne le manipulez surtout pas l’animal afin d’éviter tout risque de transmission de maladie.Quelque soit son état de putréfaction, l’animal sera examiné dans les plus brefs délais. Il sera enlevé par les services de nettoyage des plages (commune ou département) afin d’être incinéré en centre d’équarrissage.

3. Si l’animal est vivant :
– Eviter de manipuler inutilement l’animal pour éviter de le stresser ou le blesser.
– Ne pas oublier qu’un animal sauvage va chercher à se défendre (morsures, coups,…)
– Eviter les attroupements, l’agitation et le bruit.
– Ne pas tenter une remise à l’eau sans l’aide de personnes qualifiées.

Pour les petits cétacés vivants (dauphins, marsouins) :
– Ne jamais tirer sur les nageoires
– Humidifier la peau de l’animal en couvrant son dos et ses flancs de linges humides, ne jamais couvrir, ni arroser son évent (orifice de la respiration au sommet de la tête). Si les linges font défaut, arrosez prudemment l’animal.

Pour en savoir plus n’hésitez pas à consulter la page dédiée sur le site du Centre de Recherche sur les Mammifères Marins.

Laisser un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :