130 personnes pour nettoyer le Gave de Pau

lundi 6 octobre 2014 à 07:29 | Publié dans décharge de Beaucens | Un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Toujours difficile de prévoir le succès d’une opération basée sur le bénévolat, surtout lorsqu’il s’agit de s’attaquer à un tas d’immondices ! On se disait qu’à 30 ce serait déjà une réussite. Nous étions loin du compte : près de 130 personnes sont venues nettoyer les berges du gave de Pau souillées par les déchets échappés de l’ancienne décharge de Beaucens à 30 km en amont (plus d’informations sur la pollution. Lire aussi l’article expliquant l’origine du désastre sur le site du projet Riverine Input). C’était «un beau samedi passé ensemble ! Merci à tous de vous être déplacés, dépensés, activés. On à pu dégager, enlever, naviguer, marcher et se rencontrer, partager et rigoler! Le soleil était au rendez-vous et c’est, on peu le dire, une franche réussite !» selon les mots du club de rafting Ohlala Eaux Vives, coordinateur de l’opération. Il faut dire que l’organisation était parfaite : micro et sono pour répartir les volontaires à pieds ou en raft sur les zones définies ; prêt de gants et de sacs poubelles ; tournée de ramassage des sacs poubelle remplis ; une bonne collation offerte à la mi-journée par les municipalités avant un deuxième ramassage dans l’après-midi (voir la galerie photo).

Et si l’on peut être fier d’avoir contribué à virer ces kilos plastique des berges du gave, «le sentiment de frustration est bien présent car on a tous l’impression que notre action n’a pas fait grand chose, car il en reste» des tonnes encore. Nous n’avons nettoyé que quelques centaines de mètres alors que le cours d’eau est pollué sur des dizaines de kilomètres… et qu’à la prochaine crue ce sera encore des montagnes d’immondices qui partiront au fil du courant pour descendre le gave de Pau, puis l’Adour et terminer dans l’océan !

decharge_beaucens_surfrider_foundation-1 decharge_beaucens_surfrider_foundation-2decharge_beaucens_surfrider_foundation-3

Si le chantier de curage de l’ancienne décharge à bien débuté début septembre, en se rendant sur place, on a du mal à croire que tout sera nettoyé avant l’automne et les fortes pluies habituelles de novembre. A Beaucens, dans l’ancienne décharge, les tas d’immondices ont encore 10 à 20 mètres de hauteur et les pieds dans l’eau. Au milieu des ces montagnes de sacs plastique on prend réellement conscience des méfaits de la société de consommation et du jetable. Parce que des décharges comme Beaucens il y en a des centaines en France, à la merci d’un épisode météo particulièrement violent, prêtes à se vider dans les cours d’eau avoisinants…

« Jeter par terre, et à plus forte raison jeter dans nos rivières, c’est jeter en mer : des tonnes de déchets plastiques se retrouvent ainsi dans l’océan » comme l’explique Philippe Maison de Surfrider Foundation au journaliste de La République des Pyrénées venu rendre compte de la mobilisation (lire l’article complet. Voir aussi le reportage de France 3). Plus que jamais, il faut sensibiliser, militer pour que les comportements changent, surtout en amont, dans les terres loin de la mer parce que c’est de là que viennent 80% des déchets ramassés sur les plages !

Un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. […] dernier qui avait mobilisé près de 130 personnes dans le secteur de Montaut Lestelle-Betharram (lire le compte rendu), nous nous étions jurés de […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :