Moins de déchets, c’est possible. Alternative n°5

jeudi 27 novembre 2014 à 07:54 | Publié dans semaine réduction déchets | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
cenitz_pollution
Plage de Cenitz. Juin 2010

semaine_europeenne_reduction_dechets_logo-Du 22 au 29 novembre 2014, c’est la semaine de la réduction des déchets, l’antenne Côte Basque de Surfrider vous propose, chaque jour, une alternative pour produire moins de déchets chez soi. Aujourd’hui, intéressons-nous aux emballages plastiques alimentaires.

De la fabrication à la poubelle, le temps d’usage des contenants plastiques reste court comparé à la durée de vie des déchets produits. Ils finiront :

Soit enfouis dans une décharge pour des centaines d’années, à moins qu’un épisode climatique sévère ne les mettent à jour (comme à Beaucens par exemple) et les dispersent dans l’environnement ;
Soit incinérés en produisant des gaz toxiques ;
– Ou recyclés pour ceux qui peuvent l’être.

Attention, il existe plusieurs types de plastiques et tous ne sont pas recyclables. Pour faire simple, seuls les bouteilles et flacons se recyclent (et pas les sacs, films souples, pots et barquettes).

Bac de tri ou poubelle ? Vous doutez ? Retournez l’emballage pour chercher le code en triangle obligatoire, souvent très petit et peu visible. Il existe 7 classes de plastiques, seules les deux premières sont recyclables (en savoir plus) :

01_PETECLASSE 1 : le PET ou PETE (Polyéthylène Terephthalate). Il est utilisé pour les bouteilles de boissons gazeuses, d’eau minérale, d’huile de cuisine, pour sa transparence, sa résistance aux chocs, son faible poids et son imperméabilité à l’eau. Il est actuellement le plastique le plus recyclable. Une étude récente a démontré qu’au delà d’un certain temps de stockage de l’eau dans une bouteille en PET, un phtalate probablement cancérigène pourrait s’y développer. Il est donc déconseillé de réutiliser une bouteille en PETE.

02_PEHDCLASSE 2 : le PEHD ou HDPE (Polyéthylène Haute Densité). Il représente 50% du marché et se retrouve dans les bouteilles de jus de fruits, de détergents… Il est opaque ou translucide, rigide, résistant aux chocs, étanche, et imperméable aux corps gras. Ce plastique est recyclable.

03_PVCCLASSE 3 : le PVC noté aussi simplement V (Polychlorure de vinyle). La fabrication et l’incinération de ce plastique rejettent des dioxines, des substances cancérigènes et des disruptifs hormonaux. Ce plastique n’est pas recyclable. C’est le 2ème plastique utilisé dans le monde (20% de l’ensemble des plastiques) après les polyéthylènes (32 %). Les emballages en PVC sont utilisés dans la plupart des supermarchés et des épiceries pour emballer le fromage et la viande.

04_PELDCLASSE 4 : le LD-PE ou BD-PE ou PE-BD (Polyéthylène basse densité). Ce plastique n’est pas recyclable. Il est utilisé pour certains sacs, emballages ou barquettes alimentaires souples.

05_PPCLASSE 5 : le PP (Polypropylène De faible densité). Il concilie des propriétés chimiques, thermiques et électriques. Il n’est actuellement pas recyclable en dehors de l’industrie. Seuls les bouchons en PP des emballages sont recyclables. Il est présent aussi essentiellement dans les objets comme la vaisselle en plastique, les récipients alimentaires réutilisables, des pots de yaourt ou de crème, les emballages de margarine…

06_PSCLASSE 6 : le PS (Polystyrène). Le polystyrène peut laisser filtrer du styrène, un cancérigène potentiel qui peut être également un disruptif hormonal. Il est facile de l’éviter en utilisant des tasses en verre ou en porcelaine au lieu des tasses en plastique, en évitant les couverts en plastique. Ne jamais chauffer les aliments dans des récipients en polystyrène. Ils fondraient dans votre nourriture et rejetteraient des gaz toxiques).

07_otherCLASSE 7 : Cette catégorie comprend tous les types de plastique qui ne sont pas inclus dans les autres catégories. Signalons ainsi le polycarbonate (PC) . La plupart des biberons et certaines tasses pour bébé sont faits de polycarbonate translucide et rigide, tout comme les bonbonnes d’eau de 20 litres et certaines de 3,5 litres. Le problème : le polycarbonate contient du bisphénol-A, un produit chimique œstrogénique et un disruptif hormonal chez les animaux de laboratoire. Des études ont démontré que le bisphénol-A présent dans le plastique pouvait s’exfiltrer s’il était chauffé ou après une utilisation prolongée. Cette possibilité d’infiltration est une raison supplémentaire de choisir l’allaitement. Quand vous utiliser un biberon, choisissez-en plutôt un en verre de sécurité ou en plastique opaque.

Même si on ne peut pas supprimer les emballages plastiques de notre vie quotidienne, il existe de nombreuses alternatives :
– choisir systématiquement des produits peu ou pas emballés,
– privilégier le verre ou le carton,
– sélectionner des emballages durables ou réutilisables,
– mais aussi faire soi-même (des sablés maison rangés dans une boite métallique, des yaourts dans des pots en verre…)

Laisser un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :