Mission d’inspection à Hendaye

dimanche 10 janvier 2016 à 15:11 | Publié dans actions antenne 64 | 3 commentaires
Étiquettes : , , , , ,

Grâce à notre carte participative, nous avons reçu en décembre un signalement de rejets douteux en sortie d’un émissaire dans les falaises à Hendaye. Selon le témoignage, certains jours, ce sont des eaux mousseuses qui s’échappent. Pire encore, parfois, on voit de la matière organique et des déchets (papier, reste de lingettes) sortir directement du tuyau !

Ce dimanche 10 janvier, bien chaussés et habillés, nous profitons des coefficients importants et de la marée basse pour aller jusqu’à l’émissaire de rejet des eaux traitées de la station d’Armatonde à Hendaye. Malgré la pluie, la balade reste magnifique : de la pointe nord de la plage, on se dirige vers les jumeaux, que l’on dépasse en direction de la pointe Sainte Anne en passant de plaques rocheuses en plaques rocheuses. On remarque un blockhaus tombé de la falaise il y a quelques années et, en plusieurs endroits, de gros fûts métalliques. Il s’agit des canons des anciennes forteresses de la seconde guerre mondiale.

A notre arrivée, l’émissaire rejette de l’eau par intermittence. Pas de déchet visible dans le liquide. On en profite pour prélever un échantillon qui sera envoyé à notre laboratoire d’analyse. Nous sommes surpris de voir que l’émissaire rejette les eaux directement aux pieds des rochers, voire sur le sol à marée basse, plutôt qu’en pleine mer. On remarque aussi le piteux état de la canalisation venue des falaises. Il ne serait pas étonnant qu’elle cède dans les années à venir…

Edit du 12 janvier 2016 : à la suite de notre visite, le journal Sud Ouest rapporte que le maire d’Hendaye (lire l’article) a d’ores et déjà « sollicité et obtenu de la part de la Communauté d’agglo Sud Pays basque, dont c’est la compétence, l’inscription d’un premier crédit de paiement de l’ordre de 400 000 euros en 2016 » pour la réfection de la station Armatonde.

Edit du 13 janvier 2016 : nous avons rencontré le responsable chargé de l’assainissement au sein de l’Agglo Sud Pays Pasque, en charge de la station d’épuration. Nous nous sommes aussi longuement entretenu avec le maire d’Hendaye, Kotte Ecenarro. Enfin, nous sommes retournés sur place en compagnie de journalistes de France 3.

Aujourd’hui encore, l’émissaire crachait une eau plutôt claire, même si on note la présence de résidus de fibres textiles (lingettes ?) accrochés sur les rochers avoisinants.

Concernant la station d’épuration, les rejets sont conformes aux normes en vigueur aux dires de l’agglomération et de la Lyonnaise des Eaux. Cependant, le responsable de l’assainissement et le maire reconnaissent que l’installation présente des points de vétusté, que la population (et donc la charge d’eaux à traiter) est en augmentation sur le secteur et que les technologies ont évolué depuis la mise en service de la station d’Armatonde. Ils reconnaissent aussi, qu’ici comme ailleurs, en cas de fortes précipitations, des eaux peuvent être rejetées dans le milieu naturel peu ou pas traitées. L’impact semble strictement local, puisque les analyses de l’Agence Régionale de Santé ne font apparaitre aucun dépassement sur les analyses effectuées pendant la saison estivale 2015 (entre le 18 mai et le 21 septembre). La plage d’Hendaye n’a cependant été interdite à la baignade de façon préventive que les 14, 16 et 17 juin.

Après le vote d’un crédit de 400 000 € en 2016 servant à financer les études de réalisation, des travaux de rénovation sont prévus en 2016 et 2017 pour un montant total de 7 millions d’euros. Il s’agit de rénover la partie de traitement primaire, d’ajouter une phase de traitement tertiaire (plus d’info sur les phases de traitement), de requalifier deux bassins en zone de stockage d’eau à traiter et de rénover l’émissaire de rejet.

Ces travaux feront suite à de premiers aménagements effectués en 2013 : construction d’un bassin de rétention sous le parking du centre héliomarin, couverture de la zone de stockage des boues) et détournement vers Urrugne des eaux du quartier Mentaberri (6 000 eq habitants) pour soulager la station.

En conclusion, s’il existe des rejets hors normes comme celui observé par le lanceur d’alerte et signalé sur notre carte participative des pollutions, il semble évident que les gestionnaires et les autorités compétentes travaillent à les supprimer.

Dans tous les cas, ce dossier est un bon exemple de la problématique de la pression humaine sur le milieu naturel dans une région qui attire de plus en plus de monde…

station_epuration_armatonde_Hendaye_Surfrider

3 commentaires »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. qu en est il des médiafiltrants ?les petits camemberts pulullent toujours autant du pays bask aux charentes on en trouvent plein les plages !! c est impensable si ça sort des stations d épuration !!prévenons Ségolène Royal ! MERCI POUR VOTRE REPONSE

    PM

    • Bonjour,
      Pardon pour la réponse tardive… Après de nombreux mois de travail d’enquête et de concertations avec les principaux acteurs du milieux, le siège de Surfrider est en train de finaliser un rapport sur l’état des lieux de cette pollution et les préconisations à mettre en œuvre pour éviter tout rejet. Par la suite il sera diffusé à grande échelle et un travail se mettra en place avec les installateurs et les gestionnaires de stations d’épuration pour en finir avec cette pollution. Affaire à suivre dans les prochains mois !

  2. […] au mois de janvier (lire l’article), le maire d’Hendaye, Kotte Ecenarro et le responsable technique de l’agglomération Sud […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :