Soirée Ciné Débat & lancement de la campagne OZD

mardi 18 octobre 2016 à 15:16 | Publié dans actions antenne 64 | Laisser un commentaire

Pour le lancement officiel de leur campagne « Objectif Zéro Déchet sur le Pays Basque », l’Antenne Côte Basque de Surfrider et le groupe Zéro Déchet de Bizi ! vous invitent à l’avant-première du documentaire TRASHED de Candida BRADY avec Jeremy IRONS.

14522986_10153916187491129_6970156069673734688_n
Au-delà du constat délivré par le film, associations et acteurs locaux du Zéro déchet, présents lors de cette soirée, apporteront réponses concrètes et recettes ludiques pour réduire nos déchets.
Notre consommation est un vote quotidien qui décide du monde dans lequel nous vivons.

L’Objectif Zéro Déchet souhaite mettre en avant les bonnes pratiques de chacun, pour que ce  »vote » ne soit plus un automatisme mais un acte réfléchi. Nous pensons que notre rapport aux déchets est un bon indicateur de notre rapport au monde.
Le but de cette soirée, à travers jeux, ateliers et discussions, est de vous redonner le goût d’agir et celui d’y croire.

Accueil dès 19h30. Film à 20h
Intervenants: Léa et Océane de La Vrac Mobile et Jérémie Pichon co-auteur avec Bénédicte Mauret de  »La famille presque zéro déchet ».

Bilan du Quik Pro 2016

dimanche 16 octobre 2016 à 17:10 | Publié dans actions antenne 64 | Laisser un commentaire

Retour sur le Quiksilver et Roxy Pro France 2016. Comme évoqué dans notre article de la semaine dernière, l’année 2015 nous avait laissé un goût amer. Qu’en est-il de l’édition de cette année ?

Soyons francs, c’est une belle surprise, pour les poubelles ou la dune de réels efforts ont été faits.

Tout d’abord les poubelles, présentes en nombre apparemment suffisant et toujours peu remplies donc disponibles. Les gens ont-ils produit moins de déchets ou le staff a-t-il changé les sacs très souvent ? Nous espérons les deux, preuve que les choses changent. De plus, à plusieurs endroits, le tri était proposé. Ce qui n’est, d’après des témoignages, apparemment pas nouveau mais nous pouvons dire que, bien mis en évidence au milieu de la plage, il était bien visible !!

Pour ce qui est de la dune, les mêmes pancartes que l’année dernière étaient présentes. Mises en place pour la compétition ou peut-être depuis quelques mois (nous ne le savons pas), cette fois les barrières longeant les entrées et la plage étaient renforcées et plus hautes de manière à ce qu’on ne puisse pas les enjamber. Et là où la dune n’est habituellement pas protégée, des barrières métalliques ont été placées et en permanence surveillées par des vigiles. Les rares personnes voulant quand même y monter (à minimum cent mètres de l’évènement, limite à laquelle les barrières s’arrêtaient) étaient repérées par les vigiles et dans la majorité des cas, un coup de sifflet suffisait à les faire descendre. Enfin, le speaker au micro rappelait les consignes de bonnes conduites très régulièrement.

img_3743

Quant aux points négatifs, bien sûr il y a encore des choses à dire, comme la présence des 4×4 et des camions. Pour un tel évènement, nous sommes conscients qu’il est difficile de faire autrement, mais n’est-il pas possible qu’un jour la WSL trouve une solution ? N’est-il pas possible de trouver une solution pour que les camions de matériel restent au bord de la route ? Doit-on vraiment attendre l’invention des voitures volantes électriques pour arrêter d’impacter la plage ?!

En plus des véhicules, la cabane des juges posée tout en haut de la dune était choquante. Comparée à 2015, on a  donc évité le piétinement de dizaines de personnes mais on a rajouté le poids important de cette grosse infrastructure.

Pour les poubelles, nous sommes persuadés que le tri sélectif pourrait être proposé partout au lieu de le mettre en place à quelques endroits et laisser des poubelles « généralistes ».

img_3772

Ainsi nous reconnaissons la bonne volonté des organisateurs et des autorités. L’évènement s’est bien déroulé et a été écologiquement moins impactant que les années précédentes, ce qui est appréciable. Pour ce qui est des 4×4 ou de la cabane des juges, loin d’une image de pratique sportive respectueuse du milieu qui l’accueille (milieu naturel et sauvage qui plus est), il n’est pour le moment sûrement pas envisageable de changer de méthode, mais nous espérons que dans le futur des solutions seront trouvées. Après tout on peut toujours s’améliorer !

Bravo à Carissa Moore et Keanu Asing, les vainqueurs du Roxy et du Quik Pro, et bravo à Tyler Wright couronnée championne du monde avant la fin de saison !

Marche pas sur ma DUNE !

mardi 4 octobre 2016 à 10:36 | Publié dans actions antenne 64 | Un commentaire

Dès aujourd’hui, comme chaque année au mois d’octobre, se déroulera sur les communes de Seignosse-Hossegor-Capbreton le Quiksilver pro France, l’une des onze étapes du championnat du monde de surf. Comme beaucoup, nous avons hâte d’aller voir le spectacle ! Et si l’esprit est au sport et à la fête, cela ne nous empêche pas d’être responsables de nos actes et de protéger l’environnement. Après tout, l’essence même de ce sport est de communier avec la nature. C’est pourquoi nous voulons pointer quelques problèmes de l’édition 2015. Comme nous pouvons le voir sur les images, une mauvaise gestion des déchets sur le site et un grand nombre de spectateurs piétinant la dune étaient à déplorer.

dechets-quik-pro

Même si elles sont ramassées régulièrement, la fréquence n’est pas satisfaisante. Combien de déchets sont enfouis ou transportés par le vent? Est-ce un bon exemple à donner à nos enfants ? Ne parlons même pas de ce que l’on retrouve partout sur la route qui longe les plages de l’évènement. De plus, un tri sélectif serait appréciable !

Quant à la dune, rappelons que cet écosystème est essentiel notamment car il protège l’arrière pays. Son piétinement peut donc avoir des conséquences très importantes. (Déjà que les 4×4 n’aident pas…)

dune-quik-pro

Alors qui incriminer ? La World Surf League(WSL), Quiksilver, les communes qui accueillent la compétition, la préfecture, les pro surfeurs ou les citoyens ?

Là n’est pas la question, c’est à nous tous de faire un effort. Aux organisateurs, aux communes et aux pouvoirs publics de mettre en place des poubelles en nombre suffisant et un ramassage adapté, des pancartes d’informations, des rappels de bonne conduite aux haut parleurs ou encore de mettre en place de la surveillance. Mais aussi à NOUS, simples citoyens, d’adopter un comportement respectable. Après tout est-il difficile de garder son déchet jusqu’à une poubelle utilisable ? Mieux encore, dans une thématique de réduction des déchets, est-il vraiment difficile de venir avec une gourde plutôt qu’une bouteille plastique, un sandwich maison ou un fruit plutôt qu’un paquet de chips et un sac réutilisable plutôt qu’un sachet plastique pour transporter le tout ? Et enfin est-il difficile de s’empêcher de monter sur la dune pour espérer voir les surfeurs de loin alors que, soyons francs, il est très agréable de venir au bord de l’eau pour voir les pro évoluer de près ?!!!

N’oublions pas que préserver notre littoral est dans l’intérêt de tout le monde (niveau plaisir, santé ou économie).

Cette année encore, nous aurons l’œil et n’hésiterons pas à relever les mauvais points ! Nous saurons bien sûr relever les bons points et les efforts éventuels !! N’hésitez pas à nous transmettre vos photos ou remarques pour témoigner !

En attendant, bonne compétition à tous !

Ciné discussion

dimanche 18 septembre 2016 à 14:48 | Publié dans actions antenne 64 | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , ,

twitter

Surfrider Côte Basque propose une soirée ciné-débat autour du film documentaire North of the sun (46 min) déjà projeté dans plus de 80 festivals et qui reçu plus de 20 récompenses à travers le monde.

C’est l’histoire de deux surfeurs qui ont décidé de vivre 9 mois hors du commun. Ils partent vivre sur une île inhabitée au large de la Norvège dans une cabane construite avec des matériaux et du bois flotté qui s’échouent sur le rivage. Les conditions sont rudes mais cette baie lointaine cache quelques unes des plus belles vagues au monde… Un film grandiose !

Jeudi 29 septembre au Le Sélect Cinéma à Saint Jean de Luz. Entrée 5 €
Stand ouvert dès 20h30. Film à 21h.

Discussion à l’issue de la projection autour du thème : Comment adopter un comportement durable et respectueux de l’océan au quotidien. Echange de bonnes idées !

La Nive n’est pas une poubelle ! Même durant les fêtes :)

mercredi 27 juillet 2016 à 18:23 | Publié dans actions antenne 64 | Laisser un commentaire

Les fêtes de Bayonne c’est parti ! Mais n’oublions pas que la Nive n’est pas une poubelle, tout comme l’Adour d’ailleurs. C’est le message que vient rappeler cette initiative citoyenne.

zoom20160727_182847

Souvenons nous, malgré la fête, que nos actions, notre consommation ont un impact.Ce qui sera jeté aujourd’hui dans l’eau, dans les égouts, sera demain sur nos plages ou dans l’estomac d’un animal marin. Profitons, mais respectons, réfléchissons aussi, ça peut servir… Peut être que chacun peut trouver des solutions simples pour éviter le gaspillage, la dispersion de polluants dans la nature, favoriser le recyclage. La foulée du festayre laissait ce matin un premier goût amer malgré le passage rapide des techniciens de la ville : gobelets jetables utilisés 2s, emballages plastiques emportés par le vent, bouchons perdus dans la terre, tubes abandonnés au sol, bouteilles d’eau en grande quantité jetées avec reste sans aucun tri,… Du chemin reste à faire…

photo 1

Merci donc à ces deux watermen qui ont bravé le courant en plein coeur de Bayonne en ce premier jour de fête, donnant ainsi l’exemple que chaque citoyen peut agir. Ça fait fait du bien!

Alors n’oubliez pas votre verre réutilisable et un petit cendrier de poche pour les fumeurs.

Et bonnes fêtes !

Collecte du jour

vendredi 1 juillet 2016 à 15:51 | Publié dans actions antenne 64 | 2 commentaires

Ce lundi 1er juillet, l’école Brana de Bayonne s’est rendue sur la plage de la barre pour une collecte de déchets. A la veille des vacances scolaires, la plage avait été déjà complétement nettoyée, seule une petite laisse de mer avait été déposée par l’océan.  A première vue, depuis la digue, aucun déchet n’était visible…photo 1Avec les 110 enfants, nous avons décidé de regarder ça de près et de détailler, tels des inspecteurs, la totalité de cette laisse de mer.

photo 3

Éléments naturels et déchets ont été méticuleusement triés et inventoriés durant 1h00.

photo 1c

Au final, les enfants ont récolté une grande quantité d’emballages plastiques, de petits bouts de plastique, de mégots, de bouts de mousse expansive, de cordes, cordelettes ou fils de pêche, ainsi que les habituels cotons tige, cartouche de chasse, bouteilles en plastique (cf.tableau ci-dessous). Pas moins de 460 déchets juste dans la laisse de mer!

inventaires

bâton sucette 2
bouchons 16
bouteilles 4
briquets 1
canettes 1
cartouches 3
chaussures/semelles 2
cordelettes 53
cotons tige 13
fils nylon 42
médias filtrants 4
mégots 39
mousses 24
emballages plastiques (sacs et autres) 94
plastiques inf 1cm 76
plastiques sup 1cm 49
polystyrène 9
tissus 6
autres 24

L’occasion de discuter autour de ces trouvailles afin d’en comprendre l’origine, l’impact sur l’environnement et réfléchir à la façon de ne pas y contribuer. La plage débarrassée des déchets jusqu’à la marée suivante, les enfants ont pu alors s’adonner à la création d’œuvres de land art avec les éléments naturels qui constituent la base de la vie sur notre littoral.

 

Brocante surf 2016

mardi 28 juin 2016 à 06:57 | Publié dans actions antenne 64 | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , ,

Brocante surf Surfrider - édition 2016 - pelouse des Cavalier - Anglet

Puisqu’il nous faut réduire notre consommation de produits neufs, une des solutions est l’achat et la vente de matériel d’occasion. Ainsi, chaque année l’antenne bénévole Surfrider Côte Basque organise sa brocante sur la plage des Cavaliers à Anglet afin de permettre à chacun de vendre ou échanger planches, combinaisons et tout le matériel lié à la pratique du surf.

Ce dimanche 26 juin de 10 à 18h, un large public est venu chercher la perle rare ou trouver la planche qui permettant de débuter, tout en profitant du soleil sur la pelouse des Cavaliers. En plus du stand d’informations sur les actions de Surfrider, tous pouvaient se restaurer et se désaltérer mais aussi rencontrer des acteurs locaux qui font partie d’un monde alternatif au surf des gros 4×4 et des vêtements de marque.

Surfeurs solidaires était présent, recueillant le matériel pour son action à travers le monde d’aide à la création de clubs de surf par les locaux pour les locaux, dans des endroits où d’habitude seuls les touristes profitent des vagues.

L’équipe de Blank Surfshack, avait aussi son bout de pelouse sur lequel elle présentait leurs modèles de planche mais également leur activité principale d’accompagnement à la réalisation d’un surf. Depuis presque 3 ans dans leur local d’Anglet, cette bande d’expérimentateurs furieux transmettent leurs savoirs et leur passion aux curieux qui deviennent vite des accros du pain de mousse et de la résine, repartant avec un modèle unique et une sérieuse envie de recommencer.

Enfin, de nouveaux arrivants dans la région venaient présenter l’idée audacieuse d’un site de location de planches de surf entre particuliers. En effet Sportymap.com fournit à ses membres le moyen de louer et donc d’essayer des planches différentes de celle(s) qu’ils possèdent ou de celles que l’on peut habituellement louer. En plus d’améliorer le surf de chacun, cette initiative va dans le sens d’une réduction de la consommation. Comme le dit un des fondateurs : ‘’ce n’est plus la possession mais l’usage’’ qui doit être à la source de la pratique du surf.

Après une démonstration matinale de Capoeira Anglet, divers artistes se sont succédés pour animer l’après-midi : Après Mali Karma et son hip hop engagé, Penis et son punk enragé, l’après-midi s’est terminé avec Music’n Vox et le groupe de reprises les Valdingos.

Nous nous retrouverons assurément l’année prochaine à la même époque et on l’espère avec le même succès.

Voir l’album photos

Uramap, c’est parti et on vous attend!

dimanche 12 juin 2016 à 21:54 | Publié dans actions antenne 64, écologie, décharges, information générale, innovation, pollution, protection environnement, qualité eau, Uramap | Laisser un commentaire

Samedi 11 juin 2016, à l’occasion de la journée mondiale des Océans, nous étions auprès de Bizi!, Itsas Arima, Pose ta graine, et Ur Tipula pour présenter URAMAP : le collectif d’associations, la carte participative et les actions pour lutter TOUS ENSEMBLE contre les pollutions qui impactent notre territoire.

Uramap , c’est un collectif qui se développe et agit avec l’aide d’une carte interactive hébergée sur le site internet www.uramap.net. L’outil est participatif et public. Il permet de localiser, d’identifier, de médiatiser, d’alerter les pouvoirs publics, dans le but que les pollutions soient supprimées. Il permettra aussi, la mise en place d’autres actions citoyennes.

Les journalistes de la presse, la TV et la radio étaient au rendez vous et ce moment d’échange a révélé la cohérence et l’énorme potentiel de ce projet, qui a besoin aussi de vous !

Rejoignez nous sur www.uramap.net et sur le groupe facebook.

« Page précédentePage suivante »

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :