Réaménagement de la plage Marbella, qu’en pense Surfrider ?

dimanche 10 septembre 2017 à 11:13 | Publié dans actions antenne 64, Marbella | 5 commentaires
Étiquettes : , , , , , , ,

Les enjeux partagés : Conforter la falaise et aménager la plage de Marbella.

Suite à la diffusion dans la presse au mois de juin 2017 d’une image du projet d’aménagement de la falaise et de la plage de Marbella, de nombreuses personnes se sont inquiétées des conséquences qu’il pourrait avoir sur la dernière plage naturelle restant accessible à marée haute à Biarritz.

marbella_Biarritz

La représentation graphique, finalement jugée « maladroite » par la mairie, montrait un aménagement lourd empiétant largement sur la plage et favorisant l’organisation du chantier autour d’une rampe d’accès camions, au détriment des équilibres naturels du site. La situation était d’autant plus préoccupante qu’elle intervient sur un site qui a déjà vu disparaître, il y a quelques années, le spot du mousse au sud des 100 marches.

Le projet est Lancé dès 2014 faisant partie intégrante de la plupart des programmes des candidats à la mairie de Biarritz, partageant tous la nécessité d’intervenir sur la falaise. Peu de discutions sont alors engagées et peu de publicité est faite sur les différents scenarii envisagés, malgré l’annonce d’une période de concertation et un affichage en mairie.

Cette partie du littoral laissée volontairement sauvage, sans aménagement particulier, évolue naturellement et illustre parfaitement aujourd’hui les conséquences du retrait naturel de trait de côte dans une zone devenue aujourd’hui fortement urbanisée.

Le mouvement de protestation se structure rapidement dès le mois de juillet 2017 autour de deux revendications : un projet moins invasif pour la plage et un accès aux différentes études et propositions d’aménagement. Suite au refus de la mairie dans un premier temps de communiquer plus sur le projet, les collectifs Sauvons Marbella et SOS Biarritz s’associent à Surfrider Foundation dans une lettre officielle signifiant le manque de communication sur ce projet. La mairie décide finalement de revoir la proposition.

Continue Reading Réaménagement de la plage Marbella, qu’en pense Surfrider ?…

De Beaucens à l’océan, récit de 5 journées exceptionnelles

mardi 24 mars 2015 à 18:46 | Publié dans actions antenne 64, décharge de Beaucens | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

mascotte_SurfriderAprès le nettoyage des berges du Gave en octobre dernier, qui avait mobilisé près de 130 personnes dans le secteur de Montaut Lestelle-Betharram (lire le compte rendu), nous nous étions jurés de revenir.

Le 20e anniversaire des Initiatives Océanes était une occasion idéale pour organiser un événement d’envergure. Intitulé “Les Déchets ça Gave!”, l’idée était de faire le point sur le chantier de curage de la décharge de Beaucens, de témoigner de la pollution encore présente en aval et, dans la mesure du possible, de nettoyer les berges. Une fois rappelée l’origine des déchets échoués sur les plages du littoral, nous voulions également sensibiliser le grand public et les élus locaux à l’objectif  « zéro déchet ».

Du 18 au 22 mars, pendant cinq jours, des bénévoles se sont relayés pour organiser une descente du Gave de Pau et de l’Adour, depuis Beaucens jusqu’à Anglet, ponctuant chacune des étapes de rencontres et d’événements :

décharge Beaucens-visite

 Visite du chantier de démantèlement de la décharge de Beaucens

Si les premières crues, ayant emporté des milliers de tonnes de déchets, datent de 2012, les communes locales n’ont réussi à mobiliser les pouvoirs publics que récemment. C’est un chantier de près de 4 millions d’euros qui a débuté en septembre 2014, nécessitant un déploiement de matériel très important et un processus innovant, conçu pour séparer les déchets des matériaux naturels. Près de six mois après le début des travaux, les deux tiers de la décharge ont été passés au crible… Mais, malheureusement, pour un résultat extrêmement décevant : seuls 5% des volumes traités sont évacués des berges du Gave de Pau. Les déchets plastiques abîmés par le temps, fragmentés en morceaux de moins de 3 cm par le procédé même, sont réutilisés sur place. Ils sont mélangés à la terre, aux alluvions du Gave, enfouis sous les graviers et les galets de grosse taille et, évidemment, à la merci des prochaines crues. Selon les techniciens et les élus locaux, avec le recul et l’expérience de ces 6 mois de travaux, “on aurait pu faire mieux”, mais pour un budget deux à trois fois supérieur et avec une contrainte de temps moins importante…

 décharge Beaucens-machines
A gauche, les engins de criblage. A droite, le remblai, à première vue débarrassé des déchets
decharge_Beaucens-2
Mais si l’on regarde de plus près, le sol est encore jonché de déchets…
decharge_Beaucens-1
… Et d’une multitude de petits morceaux de plastique !

Etat des lieux des berges en aval

Sur les 8 premiers kilomètres en dessous de la décharge, quatre professionnels de sports en montagne, salariés par le SYMIHL (Syndicat Mixte du Haut Lavedan), ont nettoyé les rives pendant 18 mois. Le secteur est aujourd’hui propre alors qu’il s’agissait à l’origine de la zone la plus touchée. En observant les branches des arbres qui retiennent les déchets, Bruno, l’un des « nettoyeurs » et instructeur de raft aux Gaves Sauvages, a même eu l’idée de concevoir un filet « piège à plastiques ».  Un prototype autofinancé a été testé avec succès et attend désormais un financement départemental qui permettra d’en installer plusieurs dans le Gave. Avis aux communes qui voudraient s’équiper : une dizaine « d’attrape-plastique » coûtent près de 22 000 euros, installation comprise.

filet-attrape_plastique-1 filet-attrape_plastique-2
Le système imaginé pour piéger les déchets flottants

Les deux jours de descente en raft sur le Gave ont permis de constater l’ampleur des dégâts sur les berges en aval de cette zone et ce, sur des dizaines de kilomètres. A cela viennent se rajouter d’anciennes décharges, sauvages ou non, risquant un jour d’être emportées. Certaines zones sont tellement dégradées par les déchets, que certains professionnels de sports d’eaux vives n’y emmènent plus leurs clients. Il est donc nécessaire d’agir au plus vite pour éliminer ces pollutions !

 pollution_gave-1 pollution_gave-2
Les berges du Gave de Pau, envahies de déchets échappés de la décharge de Beaucens

Sensibilisation et mobilisation du grand public

Face à la difficulté d’agir a posteriori, les seules solutions sont la prévention et la sensibilisation de tous à la réduction de la quantité de déchets (« le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas »). Il faut éviter la consommation de produits ne possédant pas de filière de valorisation, changer nos pratiques pour limiter le gaspillage et trier le plus possible les déchets à la base. Des solutions existent… C’est le message que nous avons tenté de faire passer aux élus rencontrés, les incitant à s’engager dans un cercle vertueux  pour atteindre dès que possible l’objectif zéro déchet sur leur territoire, comme on le pratique depuis 3 ans dans 8 communes pilotes du Pays Basques Sud avec l’aide de Bizi! .

Un message aussi délivré à près de 150 enfants à Orthez qui ont participé à des ateliers de sensibilisation au développement durable mis en place avec l’association partenaire Du flocon à la vague (tri, recyclage, sensibilisation aux pollutions aquatiques et aux ressources en eau). Des ateliers de lutherie à base de déchets furent aussi proposés par Terra Pitchoun.

La projection du film-documentaire Supertrash de Martin Esposito lors de deux soirées dans des cinémas à Orthez et Biarritz fut l’occasion d’intéressants débats avec des citoyens n’ayant pas forcément conscience du devenir de leurs sacs poubelles d’ordures ménagères et des conséquences possibles sur l’environnement.

tri_dechets_riverine_input

Autre initiative, à Biarritz, une vingtaine de personnes ont participé à l’une des séances de tri et de quantification des déchets récoltés dans le cadre du programme scientifique Riverine Input de Surfrider Foundation Europe.

nettoyage_adour_Anglet

Signalons aussi les nombreux nettoyages organisés avec les populations locales sur tout le bassin versant de l’Adour. Ce furent des moments importants d’échanges, de prise de conscience, d’engagement et de solidarité. A Montaut, Lestelle Betharram et Saint-Pé-de-Bigorre, 75 personnes ont collecté 225 sacs, de la ferraille et une benne pleine de gros déchets. A Baudreix 20 personnes ont collecté 30 sacs d’ordures. A Mazères-Lezons, 11 volontaires se sont mobilisés. Plus de 30 sacs ont été remplis sous le crachin mais dans la bonne humeur et la détermination. D’autres nettoyages se sont organisés à Came, à Ustaritz et bien sûr à Anglet, pour boucler la descente, où se sont réunis une trentaine de personnes motivées et désireuses de participer à la dernière action de cette initiative.

nettoyage_gave-1
raft-dechets

Un radeau totem symbolique

Construit à partir de matériaux de récupération, nous avons promené, depuis le pied des montagnes des Pyrénées, sur près de 200 km et pendant cinq jours, un totem en forme de pyramide, couvert des déchets ramassés à chaque étape du périple. Monté sur un radeau, il a traversé Bayonne le samedi matin à l’heure du marché, pour finir sa descente à Anglet à quelques mètres de l’embouchure et de l’océan.

CAMERA CAMERA

Puisque 80% des déchets échoués sur les plages viennent des terres en amont par les cours d’eau, ce totem symbolique rappelle la nécessité urgente de changer nos habitudes de vie pour construire ensemble un monde ZERO déchet !

Remerciements

Si l’antenne de bénévoles Surfrider Côte Basque a imaginé et coordonné ce projet, sa mise en œuvre et sa réussite sont le fait de plus d’une centaine de personnes: citoyens bénévoles, structures associatives, clubs sportifs et collectivités. Nous tenons donc à remercier :

Les professionnels de sports nautiques qui ont permis de se déplacer sur les cours d’eau en toute sécurité : ohlala eaux vives, Evasi’eau, 2X aventures, Uhaina po, Pirogue & Surf, Gaves sauvages, l’Aviron Bayonnais, Hautes-Pyrénées Sport Nature base nautique de Saint-Pé-de-Bigorre, Traqueurs de vagues, USCN kayak, les O Kiri.

Les élus des communes de Montaut, Lestelle Betharram, Saint-Pé-de-Bigorre, Orthez et Baudreix.

Les associations Du flocon à la vague, Terrapitchoun, UDE Ustaritz, présentes sur le terrain ; Bizi pour la mise à disposition de documents édités dans le cadre de la démarche “Zéro déchet” ;  Le CADE et Hazketa2010, pour leurs actions et leurs articles détaillés permettant de dénoncer les problématiques en local.

Le technicien de Loca 64 affecté au chantier de la décharge de Beaucens pour ses explications.

Les cinémas Le pixel à Orthez et Le Royal à Biarritz, qui ont diffusé le film-documentaire Supertrash, de Martin Esposito.

Les Sauveteurs en Mer de la SNSM de Bayonne, qui ont assuré la sécurité de la navigation sur l’Adour.

Le dessinateur de mabede.com qui a créé  le sympathique desman des Pyrénées, mascotte du projet.

Tous les citoyens qui ont participé au nettoyage des berges, de la Nive, du Gave de Pau et de l’Adour sur les communes de Montaut, Lestelle-Bétharram, Baudreix, Rieulhes, Saint-Pé-de-Bigorre, Mazères, Gelos, Uzos, Baudreix, Came, Ustaritz et Anglet.

Au total, tous ces acteurs ont fait de ce petit slogan «les déchets ça Gave !», un grand cri. Qu’ils en soient remerciés !

Journée des enfants au lac Marion

lundi 19 mai 2014 à 17:29 | Publié dans actions antenne 64 | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , ,

journee_enfants_lac_marion_2014

Animation et tenue d’un stand de sensibilisation toute la journée hier au lac Marion à Biarritz pour la journée des enfants. L’occasion d’expliquer quelques gestes simples pour la protection de l’océan et de l’environnement.

Renoncer sagement au parking de la Côte des Basques ?

jeudi 9 janvier 2014 à 09:07 | Publié dans parking Beaurivage | Un commentaire
Étiquettes : , , , , , , ,

borotra_Sud_ouest

© PHOTO J.-D. C. / Sud Ouest

«De plus, la loi littorale fixe une bande de 100 mètres à respecter pour les constructions. À Biarritz, nous allons au-delà : aucune construction n’y est permise à moins de 300 mètres du rivage. Certes, il n’y a pas vraiment de foncier, mais si un immeuble est détruit un jour, aucun promoteur ne peut le remplacer.»

Faut-il interpréter la dernière phrase de l’interview de Didier Borotra au journal Sud Ouest de ce jour et comprendre qu’il n’y aura pas de parking souterrain dans la falaise de la Côte des Basques ?

Dans tous les cas, la tempête Hercules de ce début janvier nous rappelle que la nature est toujours plus forte que l’homme et ses constructions ; qu’on ne peut jamais garantir qu’il n’y aura pas une vague plus forte que les autres qui emportera tout !

Voilà l’une des raisons pour laquelle nous nous opposons au projet de parking souterrain dans la falaise de la Côte des Basques. Lire l’ensemble de notre argumentaire.

Campagne Eaux Usées municipales 2014

dimanche 24 novembre 2013 à 23:02 | Publié dans Elections municipales 2014 | 5 commentaires
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Profitant de la mobilisation d’une cinquantaine de volontaires pour nettoyer la plage de La Barre à Anglet, nous avons débuté une opération « retour à l’envoyeur » qui durera jusqu’aux élections municipales de 2014. Il s’agit d’interroger les candidats aux élections en leur demandant de se positionner sur le problème de déversement d’eaux usées domestiques sur les plages de la Côte Basque.

Sept boites à chaussures ont été remplies de déchets caractéristiques (bâton de coton-tiges, applicateurs de tampons hygiéniques, plaquettes de médicaments, bouchons de dentifrice…) et expédiées à l’adresse de prétendants aux mairies locales. On vous tient au courant des réponses apportées… (Plus de photos sur notre page Facebook).

Il est important de préciser que les petits déchets de salle de bains ramassés sur la plage ont été jeté dans la cuvette des WC. Cela nous semble une évidence, mais visiblement pas pour tous : les toilettes ne sont pas une poubelle ! Merci

Nota : Un article à lire pour comprendre pourquoi des centaines de milliers de mètres cubes d’eaux usées sont déversées sur le littoral chaque année.

Un chouette week end !

lundi 7 octobre 2013 à 11:26 | Publié dans écologie | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , ,

alternatiba_2013

Un petit mot en ce lundi ensoleillé pour remercier les organisateurs du Colloque Mer et Santé et du village Alternatiba, saluer le succès des deux événements de ce week end qui ont permis de dire haut et fort la nécessité de protéger l’environnement, et de mettre en valeur des centaines de solutions pour vivre mieux. Merci ! On revient quand vous voulez !

mer_et_sante

Conférence Mer & Santé

dimanche 29 septembre 2013 à 19:45 | Publié dans actions antenne 64 | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , ,

mer_et_santé_2013

La Conférence internationale sur la Mer & la Santé c’est à l’espace Bellevue à Biarritz les vendredi 4 et samedi 5 Octobre 2013. L’occasion de faire le point sur l’impact de la mer et les nombreuses perspectives qu’elle offre pour notre santé. Scientifiques, chercheurs, médecins et autres spécialistes viendront exposer les dernières connaissances concernant l’influence du milieu marin sur la santé. La deuxième journée sera consacrée à l’environnement, à l’impact des différentes pollutions marines (plastique, microbiologique, chimique) sur la santé et la chaîne alimentaire, et les moyens d’en limiter les risques.

Nous tiendrons un stand toute la journée du samedi et ferons une intervention en début de matinée pour faire le point sur les types de déchets observés sur les plages de la Côte Basque et la pollution chimique. Voir le programme complet.

L’entrée est libre, il faut simplement s’inscrire pour suivre les conférences.

Venez nous rejoindre !

Nettoyage à la Côte des Basques

dimanche 17 mars 2013 à 14:58 | Publié dans Initiatives Océanes | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , ,

initiatives_oceanes_2013

Dans le cadre des Initiatives Océanes, nous retournons à la Côte des Basque pour un nettoyage de la plage et des enrochements. Venez nous rejoindre le dimanche 24 mars 2013 à 10h directement sur place. Les gants et sacs poubelles sont fournis. Si certains peuvent penser à amener un couteau pour les cordages coincés dans les rochers, ce serait un plus.

Ce sera également l’occasion de faire le point sur le projet de parking souterrain défendu par la mairie de Biarritz auquel nous nous opposons depuis plusieurs mois.

Vous souhaitez participer et nous donner un coup de main pour ramasser les déchets accumulés pendant ces mois d’hiver, inscrivez-vous sur la page Facebook dédiée. Ceux qui n’ont pas de compte Facebook sont bien évidemment les bienvenus !

Page suivante »

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :