Des biochips dans le Léman

mardi 29 janvier 2013 à 21:38 | Publié dans médias filtrants | 5 commentaires
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

medias_filtrants_biochip_Leman-1
Ci-dessus : à gauche un modèle carré jusque là jamais observé et à droite un Biochip-M circulaire tel que développé par la société AnoxKaldnes-Veolia)

Une nouvelle pollution aux médias filtrants déclarée sur les berges du Lac Léman en Suisse : des centaines de pièces sont ramassées par des promeneurs et des pêcheurs depuis le printemps 2012 de Saint Prex à Villeneuve soit sur près de la moitié de la façade Suisse du Léman. 

leman_medias_filtrants

C’est Bernard Hangartner qui nous a averti : « Tous les quatre ans, année bissextile, le niveau du lac Léman est abaissé afin de pouvoir entre autre, effectuer divers travaux sur les rives, ports et aménagement habituellement en eau. Je profite également de l’accès à de petites plages, découvertes le temps que le niveau du lac remonte. Mois de mars 2012, je gagne pour une conversations entre galets, une de ces plages pour profiter de la chaleur et du calme propre au lieu. Je fus attiré par une rondelle de plastique qui de première vue ressemblait à un filtre, qui dans ma tête, pourrait venir d’une capsule de café…

Continue Reading Des biochips dans le Léman…

BioChip, ici et ailleurs !

mardi 22 mars 2011 à 12:42 | Publié dans médias filtrants | 2 commentaires
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Un nouveau type de média filtrant ou biomédia ramassé sur une plage de la Côte Basque. Il s’agit d’un disque de 4 cm de diamètre environ, un modèle nommé couramment BioChip et utilisé dans certaines stations d’épuration comme support de fixation pour des bactéries. Pour l’instant un seul exemplaire a été trouvé. Espérons qu’il ne soit pas le premier d’une longue série !

Hasard du calendrier, la station d’épuration d’Hooksett – inauguré en novembre 2010 – dans le New Hampshire aux USA a laissé s’échapper « 4 à 8 millions de disques BioChip dans la rivière Merrimack le 6 mars dernier ».

De nombreux articles ont déjà été consacré à cette pollution :
No alarms at Hooksett plant that dumped disks – Union Leader. 15.03.2011
Millions of disks, tons of raw sewage spilled from Hooksett plant – Union Leader. 16 mars 2011
Cost of sewage disk cleanup mounts – Union Leader. 16.03.2011
Disks that escaped from Hooksett treatment plant used to grow bacteria – Nashua Telegraph. 21.03.2011
Hooksett Says It Plans To Pay For Disk Cleanup – WMUR9. 21.03.2011
NH sewage plant sends disks down Merrimack – Lowellsun. 16.03.2011
Treatment plant disks put beachgoers to work – Union Leader. 18.03.2011
Public information: DES boots it on Hooksett spillk – Union Leader. 20.03.2011

Selon nos informations, ce n’est pas le premier accident sur le territoire américain : le 30 mars 2010, dans le Connecticut, la station de Groton a laissé s’échapper un million de disques similaires. Et début mars 2011, la station d’épuration de Mamaroneck dans la région de New York a elle aussi perdu une quantité importante de biomédias de type K3 (photo ci-contre). Dans les deux cas, il semble que de fortes précipitations ont fait déborder les bassins contenant les médias filtrants.

A propos de ces pollutions, lire également :
Beach Mystery Came From Mamaroneck Treatment Plant – The Loop. 08.03.2011
Plastic circle invasion courtesy of Conn. sewer plant – The Block Island Times. 24.04.2010

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :