Remise en état de la dune à Cap-Breton

vendredi 15 avril 2016 à 07:03 | Publié dans actions antenne 64, protection environnement | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , ,

dune_capbreton-2

A Capbreton, la mairie a décidé en 2015 de restaurer les dunes entre la Savane et les Océanides. La collectivité a eu la bonne idée d’impliquer des citoyens volontaires dans le projet. Nous sommes allés participer au chantier citoyen.

Dans un premier temps, il s’agissait de poser des genêts pour limiter l’érosion liée au vent. Les semaines suivantes, nous avons planté des espèces locales, de l’agropyrum (chien dent des sables) et de l’oyat sur les surfaces recouvertes par les genêts.

Au delà du coup de main donné, grâce au personnel de l’ONF, il s’agissait aussi d’informer et d’instaurer une conscience citoyenne sur l’importance de la préservation du fragile système dunaire. Pour étendre cette sensibilisation aux estivants, la commune à également prévu de nouveaux accès aux plages et d’installer des panneaux explicatifs avant la période estivale.

Plus d’infos sur le site de la mairie de Cap-Breton. Lire aussi notre précédent article sur le sujet.

dune_capbreton-1

Citoyens de la dune

jeudi 18 février 2016 à 08:23 | Publié dans information générale | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , ,

travaux_dune_capbreton_surfrider

A Capbreton, la mairie a décidé en 2015 de restaurer les dunes entre la Savane et les Océanides. La collectivité a eu la bonne idée d’impliquer des citoyens volontaires dans le projet. Un exemple à suivre !

Ceux qui s’inscrivent pourront participer à la remise en état du paysage dunaire par groupe de 12 personnes et au rythme d’une fois par semaine.

En coordination avec l’ONF (Office National des Forêts), la partie la plus importante des travaux est réalisée par une entreprise locale de paysagistes. Il s’agit de remblayer 93 000 mètres cubes de sable pour remodeler la dune en lui rendant son visage d’il y a 30 ans.

Puis les citoyens volontaires entrent en scène en posant des branchages et des fagots afin de préserver de l’érosion éolienne. Il ont aussi la mission de replanter des espèces locales (gourbet et agropyron notamment), d’installer 6,5 km de clôtures et 1,5 km de ganivelles pour délimiter l’accès.

Il ne restera plus qu’à poser des panneaux d’information pour guider les marcheurs tout en les sensibilisant à la fragilité du site.

L’initiative est intéressante à plusieurs titres : outre les économies relatives que cela représente, donner la possibilité aux gens de passer du statut d’administré ou de consommateur à celui d’acteur permet d’en faire de véritables « citoyens de la dune ». Les bénévoles acquièrent des connaissances sur un écosystème souvent méconnu et ils seront à coup sûr les relais d’un message de protection de leur dune bien au-delà de la durée des travaux.

Si vous souhaitez participer, appelez le secrétariat des Services Techniques au 05.58.72.41.63. Il reste quelques places disponibles pour les sessions des 17, 18, 24 et 25 février.

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :