Nettoyage de la plage de Cenitz

dimanche 19 mars 2017 à 20:56 | Publié dans actions antenne 64, Initiatives Océanes | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , ,

Comme chaque année, dans le cadre de son programme Initiatives Océanes, Surfrider Foundation Europe invite le grand public et ses sympathisants à nettoyer les plages, lacs et rivières. Signe d’une prise de conscience, grâce au soleil ou les deux, nous étions près de 80 ce dimanche pour nettoyer la plage de Cenitz. La moitié du groupe s’est occupé de la partie située sur la commune de Guéthary, l’autre sur celle de Saint Jean de Luz. Une heure et demi de collecte avant l’ouverture d’un sac témoin pour voir ensemble le type de déchets collectés : le plastique représente 90 % des polluants ! Une seule solution pour que cela change : arrêter d’acheter des objets dans ce matériau, certes peu cher, mais tellement peu solide et à la base de tellement d’objets jetables… Il existe des tas d’alternatives (relire, cette série d’articles pour trouver de bonnes idées).

Un grand merci à tous les volontaires qui se sont déplacés. A très vite… Plus de photos de l’évènement à voir sur notre page FB.

Bizi Garbia distribue les cendriers Surfrider

jeudi 23 août 2012 à 07:07 | Publié dans information générale | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Le syndicat intercommunal de collecte, de traitement et de valorisation des déchets Bizi Garbia se fait le relai de nos campagnes anti-mégots pendant tout l’été en apposant dans les campings les autocollants invitant à jeter les mégots dans des endroits appropriés et en offrant aux estivants 1250 cendriers métalliques sur les plages de la côte basque. Vous les trouverez dans les jours qui viennent sur les plages d’Erretegia, Parlementia, Erromardie, Cenitz, Bidart centre, Uhabia, Mayarco et sur la grande plage de Saint Jean de Luz. Les animateurs de Bizi Garbia font aussi la tournée des supermarchés et supérettes du secteur pour expliquer la méthode et l’intérêt du tri des déchets ménagers.

Nota : vous pouvez recevoir 10 autocollants Stop mégots en nous faisant parvenir une enveloppe portant votre adresse et timbrée à 1 euro.

Assainissement de l’Uhabia

dimanche 29 janvier 2012 à 00:04 | Publié dans actions antenne 64 | 3 commentaires
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’Uhabia a son embouchure. Photo : Harrieta171

Les projets de travaux d’assainissement de la rivière Uhabia ont fait couler beaucoup d’encre ces derniers mois, déchaîné les passions et donné lieu à des joutes verbales parfois agressives. C’est donc un sujet sensible sur lequel nous nous penchons aujourd’hui, d’autant plus que Surfrider Foundation se trouve dans une situation de juge et partie qui n’est pas forcément idéale. En effet, Marc Bérard, adjoint de la commune fut également vice président de notre ONG et reste élu au conseil d’administration.

L’Uhabia, petit cours d’eau long de quelques kilomètres traverse cinq communes du Pays Basque (Saint-Pée-sur-Nivelle, Arcangues, Arbonne, Ahetze et Bidart) avant de se jeter dans l’océan sur la plage dite de l’Uhabia à Bidart. Aussi petite que soit cette rivière, c’est paradoxalement une source majeure de pollution bactériologique par temps de pluie.

Lors la saison estivale, on ferme la plage lorsque les analyses sont positives, on la réouvre dès que possible… et en dehors des mois de juillet et d’août, il n’y a pas d’analyse… Pendant des dizaines d’années, tout le monde s’en est accomodé. Parce que l’écologie et la protection de l’océan n’étaient pas au centre des préoccupations, mais aussi parce les communes situées en amont ne voulaient pas entendre parler du problème et prendre leur part d’investissement pour y remédier : « c’est votre plage, c’est votre pollution ! »

Depuis l’adoption de la nouvelle directive européenne sur la qualité des eaux de baignade en 2006 (1) (qui prendra effet au premier janvier 2015 et qui divise par 4 les seuils acceptables de pollution bactériologique (2)) et l’arrivée de la nouvelle équipe municipale à Bidart en 2008, la pollution de l’Uhabia s’est imposée comme une priorité. Parce qu’avec la nouvelle loi, les profils de plage déterminant les classes de qualité des eaux de baignade seront évalués notamment au regard de prélèvements effectués pendant quatre ans (3). Et Bidart ne peut se permettre de voir sa plage principale fermer de façon définitive en attendant d’avoir quatre années consécutives de bons résultats (4). (Voir les profils des plages de la Côte Basque selon l’ancienne législation et la nouvelle directive).

Continue Reading Assainissement de l’Uhabia…

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :