Mobilisons-nous pour Bordes

dimanche 24 avril 2016 à 09:39 | Publié dans actions antenne 64, décharges | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , ,

12795248_1981630032063038_5643813567566080196_o

A Bordes, près de Pau, une ancienne décharge se vide au fil des crues dans le gave (lire l’article déjà consacré au sujet). C’est le constat alarmant de l’association Pose Ta Graine, qui, en partenariat avec la mairie de Bordes, organise le samedi 30 avril prochain une journée de nettoyage et sensibilisation.

Ce cas n’est pas isolé. Plusieurs décharges, comme celle de Beaucens que nous avons longtemps suivi (lire les articles consacrés au sujet) sont aujourd’hui dans ce cas, et posent une véritable problématique de gouvernance quant à la gestion de nos déchets. Comment suivre sur le long terme les sites d’enfouissement ? Quel budget et moyens faut-il attribuer même après l’arrêt de l’exploitation ? Comment réagir vite et avec quel argent lorsqu’un ancien site est remis à jour ? Les exemples ne manquent pas dans le département de décharges anciennes qui refont surface et se déversent dans les cours d’eau. Et bien que majoritairement légales au moment de leur exploitation, ces décharges municipales et de communautés d’agglomérations ne peuvent être aujourd’hui traitées faute de moyens financiers des petites communes qui les hébergent.

A titre d’exemple, un projet de réhabilitation d’une décharge comme celle de Bordes ou de Beaucens est estimé entre 5 et 10 millions d’euros suivant la superficie à traiter, et les types de déchets enterrés.

A Beaucens, après plusieurs crues du gave qui ont emporté près de 40 000 tonnes dans le cours d’eau, les différentes échelles territoriales s’étaient mobilisées financièrement pour intervenir et (mal) traiter la décharge. A Bordes, la politique actuelle semble plus être celle du traitement par submersion du gave : tout ce qui part aujourd’hui, ne coûtera rien en traitement du site par la suite (voir le photos)…

Afin de mettre en lumière l’urgence de la situation, et en amont de la projection d’un reportage de Thalassa sur le sujet, que nous avions accompagnés en décembre dernier, mobilisons-nous massivement le samedi 30 avril prochain à Bordes !

Au programme :

9h : rendez-vous à la salle pour tous, place Jean Fougues à Bordes pour le petit déjeuner et le brief de la journée,
de 9h30 à midi : opération de collecte de déchets au bord du gave,
de midi à 13h30 : repas collectif et ateliers de cuisine sauvage,
de 13h30 à 16h : ateliers pratiques de sensibilisation autour des déchets

Plus d’infos et inscriptions par SMS au 06 27 83 17 85

 

Le mieux est d’y aller ensemble, n’hésitez-pas à utiliser le tableau de co-voiturage
Un départ collectif aura lieu depuis les locaux de Surfider à Biarritz. Vous avez une voiture ? Vous cherchez une place dans un véhicule, faites-vous connaitre !

Initiatives océanes 2016

mardi 8 mars 2016 à 07:54 | Publié dans Initiatives Océanes | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , ,

initiatives_oceanes_2016_Surfrider_550

Du 17 au 20 mars, c’est la 21e édition des Initiatives Océanes. L’occasion une fois encore de se retrouver sur les plages, lacs et rivières pour collecter les déchets abandonnés et sensibiliser le plus grand nombre de personnes à la protection de l’environnement et à la nécessité d’un changement sociétal et comportemental. L’année dernière (lire le bilan illustré), dans 34 pays, ce sont près de 50 000 personnes qui ont ramassé plus de 2 000 m3 de déchets !

Vous souhaitez participer, rien de plus simple ! Rejoignez l’une (ou les deux) des initiatives mises en place par l’antenne Côte Basque :

 

Jeudi 17 mars 2016 – Ciné-débat
au cinéma Hendaia d’Hendaye (accès) autour du magnifique film documentaire The Old, the Young and the Sea (VO, sous titres français)
Accueil avec pintxos et apéro à 20h30. Film à 21h
Plus d’infos sur l’événement Facebook dédié

 

10407868_10152848208306129_1573308452355575949_n-1

Samedi 19 mars 2016 – Nettoyage aux 100 marches à Bidart
Le sentier d’accès à la plage sauvage des 100 marches à Bidart est souillé en partie par de nombreux déchets provenants de l’océan et poussés par le vent dans ce vallon encaissé. Suite à l’érosion quotidienne du site et aux nombreux ruissellements, les déchets se retrouvent ensevelis dans le sol.

Nous avons effectué une première journée de nettoyage au mois de mai 2015 (voir le compte rendu et les photos). Il s’agit aujourd’hui de poursuivre le chantier afin de rendre à ce lieu magique toute sa splendeur. Rendez-vous à 9h30, rue Tutilenia à Bidart (accès). Venez équipés de bonnes chaussures et d’un pique nique pour deux séances de travail de 10h à 12h30 et de 14h à 16h. Cette opération est co-organisée par la Mairie de Bidart, le Conseil Général des Pyrénées Atlantiques. Avec la participation de l’association Chantier d’Insertion ADELI. Plus d’infos sur l’événement Facebook dédié

Vous pouvez également participer aux autres collectes organisées à Anglet, Biarritz, Ciboure, Guéthary, et Ustaritz ou mettre en place vous même un événement à l’aide de la plateforme web initiativesoceanes.org. Les organisateurs reçoivent gratuitement un kit pour les accompagner à la mise en place de leur événement.

Du plastique et du soleil !

dimanche 31 mai 2015 à 14:53 | Publié dans actions antenne 64 | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , ,

Bidart-100_marches_surfrider-1

Plus de quarante personnes, citoyens, adhérents et bénévoles de Surfrider, élus de Bidart et salariés du département des Pyrénées Atlantiques ont participé toute la journée de samedi à ce gros chantier de nettoyage co-organisé par l’antenne Côte Basque, la mairie de Bidart et le Conseil Général. Et on a eu de la chance, il a fait grand beau ! (Photos : christellechambre.com et Patrick Manière)

Bidart-100_marches_surfrider-2

Sur le chemin d’accès à la plage, il fallait d’une part ramasser des déchets piégés depuis plusieurs années par la végétation : majoritairement du plastique, souvent très dégradé, et du verre. Et d’autre part décaisser la terre sur une trentaine de centimètres d’épaisseur pour atteindre les déchets en profondeur. Puis venaient les phases de tamisage sur trois grilles d’épaisseurs différentes pour séparer finement les matériaux naturels des polluants avant de remettre la terre à sa place d’origine.

Bidart-100_marches_surfrider-3

Plus bas, d’autres ont nettoyé la plage pendant qu’un troisième groupe s’attaquait à la cabane des pêcheurs… qui recelait tout un tas de déchets et objets hétéroclites enfouis dans le sol et le sable: bouteilles de vin, ancre marine, matériel de pêche, barres de métal et emballages alimentaires.

Bidart-100_marches_surfrider-4

Quarante bénévoles, six heures de travail… Et pourtant il en reste encore ! Il faudra décaisser encore quelques mètres cubes de terre pour extraire ce qu’il reste de plastique enfoui. Promis, on reviendra !

Un immense merci à toutes les personnes qui ont participé à ce chantier. Si vous souhaitez être tenus au courant de nos prochaines actions et y participer, envoyez-nous un email et abonnez-vous à notre page Facebook.

Voir les galeries photos sur notre album Facebook et sur la page événement.

Opération nettoyage à la plage des 100 marches

mardi 26 mai 2015 à 21:00 | Publié dans actions antenne 64 | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , ,

bidart_plage_100_marches

Il existe une plage sauvage à Bidart, cachée quelque part entre Erretegia et Pavillon royal, situé dans le secteur Natura 2000 des falaises de la côte basque, et accessible par un sentier ponctué d’au moins 100 marches qui s’enfonce entre deux collines. Malheureusement le site est pollué par de nombreux déchets, sans doute accumulés là au fil des ans par le ruissellement naturel des eaux de pluie dans ce vallon encaissé.

Ce point de pollution a été signalé sur notre carte participative il y a quelques mois. Nous avons contacté la mairie de Bidart qui a organisé une réunion avec des représentants du département des Pyrénées Atlantiques. Nous avons décidé d’unir nos force – avec l’aide de l’association ADELI – pour débarrasser ce petit coin de paradis des déchets accumulés depuis de longues années.

C’est pourquoi nous vous invitons à venir nous donner un coup de main samedi 30 mai. Venez bien chaussés, on fournit les sacs poubelles et les gants.

Nous offrons le café et le goûter, mais n’hésitez pas à apporter de quoi partager un pique-nique… et votre drap de bain, la plage est à deux pas !

Pour organiser les choses au mieux, merci d’envoyer un email pour annoncer votre venue ! Vous pouvez aussi vous inscrire sur la page Facebook dédiée.

Rendez-vous à 9h30 rue Tutilenia à Bidart (c’est une parallèle à la RD810, derrière le Crédit Mutuel et le surfshop Freeride, à côté de la boulangerie la Licorne sur le plateau). Voir plan. L’accès sera fléché.

130 personnes pour nettoyer le Gave de Pau

lundi 6 octobre 2014 à 07:29 | Publié dans décharge de Beaucens | Un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Toujours difficile de prévoir le succès d’une opération basée sur le bénévolat, surtout lorsqu’il s’agit de s’attaquer à un tas d’immondices ! On se disait qu’à 30 ce serait déjà une réussite. Nous étions loin du compte : près de 130 personnes sont venues nettoyer les berges du gave de Pau souillées par les déchets échappés de l’ancienne décharge de Beaucens à 30 km en amont (plus d’informations sur la pollution. Lire aussi l’article expliquant l’origine du désastre sur le site du projet Riverine Input). C’était «un beau samedi passé ensemble ! Merci à tous de vous être déplacés, dépensés, activés. On à pu dégager, enlever, naviguer, marcher et se rencontrer, partager et rigoler! Le soleil était au rendez-vous et c’est, on peu le dire, une franche réussite !» selon les mots du club de rafting Ohlala Eaux Vives, coordinateur de l’opération. Il faut dire que l’organisation était parfaite : micro et sono pour répartir les volontaires à pieds ou en raft sur les zones définies ; prêt de gants et de sacs poubelles ; tournée de ramassage des sacs poubelle remplis ; une bonne collation offerte à la mi-journée par les municipalités avant un deuxième ramassage dans l’après-midi (voir la galerie photo).

Et si l’on peut être fier d’avoir contribué à virer ces kilos plastique des berges du gave, «le sentiment de frustration est bien présent car on a tous l’impression que notre action n’a pas fait grand chose, car il en reste» des tonnes encore. Nous n’avons nettoyé que quelques centaines de mètres alors que le cours d’eau est pollué sur des dizaines de kilomètres… et qu’à la prochaine crue ce sera encore des montagnes d’immondices qui partiront au fil du courant pour descendre le gave de Pau, puis l’Adour et terminer dans l’océan !

decharge_beaucens_surfrider_foundation-1 decharge_beaucens_surfrider_foundation-2decharge_beaucens_surfrider_foundation-3

Si le chantier de curage de l’ancienne décharge à bien débuté début septembre, en se rendant sur place, on a du mal à croire que tout sera nettoyé avant l’automne et les fortes pluies habituelles de novembre. A Beaucens, dans l’ancienne décharge, les tas d’immondices ont encore 10 à 20 mètres de hauteur et les pieds dans l’eau. Au milieu des ces montagnes de sacs plastique on prend réellement conscience des méfaits de la société de consommation et du jetable. Parce que des décharges comme Beaucens il y en a des centaines en France, à la merci d’un épisode météo particulièrement violent, prêtes à se vider dans les cours d’eau avoisinants…

« Jeter par terre, et à plus forte raison jeter dans nos rivières, c’est jeter en mer : des tonnes de déchets plastiques se retrouvent ainsi dans l’océan » comme l’explique Philippe Maison de Surfrider Foundation au journaliste de La République des Pyrénées venu rendre compte de la mobilisation (lire l’article complet. Voir aussi le reportage de France 3). Plus que jamais, il faut sensibiliser, militer pour que les comportements changent, surtout en amont, dans les terres loin de la mer parce que c’est de là que viennent 80% des déchets ramassés sur les plages !

Nettoyons les berges du gave de Pau !

jeudi 25 septembre 2014 à 20:08 | Publié dans décharge de Beaucens | Un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

decharge_beaucens

A l’initiative des communes de Lestelle-Bettarram, Montaut et Saint Pé de Bigorre, avec l’aide des clubs de rafting Ohlala Eaux Vives, Evasi’eau, Traqueurs de Vagues et la Base Nautique de Saint Pé de Bigorre, l’antenne Côte Basque de Surfrider vous invite à venir nettoyer à pied ou en rafting les berges du gave de Pau à Montaut (64800), souillées depuis trop longtemps par les restes de la décharge de Beaucens. Rendez-vous samedi 4 octobre 2014 à 9h30 route de Lourdes à Montaut (plan d’accès) pour un nettoyage qui s’étendra du bassin du pont des grottes et jusqu’au bas de Lestelle Bétharram. Un co-voiturage est prévu depuis Biarritz. Départ à 7h30 des locaux de Surfrider (33 allée du Moura, entre la gare SNCF et l’Atabal). Après le nettoyage, un barbecue-débat est prévu à la mi-journée. Pour préparer au mieux cette action citoyenne, merci de vous inscrire sur le site des Initiatives Océanes ou sur la page Facebook dédiée. Prévoyez des vêtements adaptés et des vieilles chaussures ne craignant pas l’eau. Nous fournissons des gants et des sacs poubelle. Pour plus d’infos n’hésitez-pas à nous contacter.

L’ampleur de la tâche peut rebuter et on a du mal à comprendre comment autant de déchets peuvent se concentrer au même endroit. Un rappel des faits s’impose.
En 1972, les conseils municipaux de 15 communes prennent conscience de la nécessité de gérer collectivement leurs ordures ménagères et décident de créer le Syndicat Intercommunal de Ramassage et de Traitement des Ordures Ménagères (SIRTOM) de la Vallée d’Argelès-Gazost, premier syndicat à se constituer en tant que tel dans les Hautes Pyrénées. Pour rassembler les ordures dans un seul endroit, avec l’accord du maire et du conseil municipal, une décharge est créée le long du gave sur la commune de Beaucens. En 1977, 26 communes sont adhérentes au SIRTOM et bientôt la décharge de Beaucens ne suffit plus. En 1980, on décide de la construction d’une usine de broyage sur le site d’Agos-Vidalos. Elle verra finalement le jour en 1986 permettant la fermeture du site de Beaucens.

Si les problèmes liés aux déchets échappés de la décharge existent depuis toujours (mentionnés par exemple dès janvier 2006 dans le compte rendu du Comité de rivière du gave de Pau, lire page 4), la tournure devient récemment catastrophique avec les crues d’octobre 2012 et celles de juin 2013 : ce sont 10 000 puis 30 000 tonnes de déchets de la décharge de Beaucens qui sont emportés dans le Gave, s’accrochent dans la végétation sur les berges ou descendent le cours d’eau jusqu’à l’embouchure de l’Adour, polluant les quelques 200km de rivière puis l’océan.

decharge_beaucens_nettoyage

Dès le 21 décembre 2012, la Préfecture met en demeure le SIRTOM de faire réaliser d’importants travaux en vue de protéger l’ancienne décharge. Même si des ramassages manuels sont effectués régulièrement sur les berges (Photos ci-dessus. lire le compte rendu de La Dépêche du Midi et de Lourdes Actu), il faudra attendre l’été 2014 pour boucler le financement du projet et débuter effectivement les travaux de curage de la décharge en septembre 2014 (lire l’article de La Dépêche du Midi) : plusieurs trieuses sont à l’œuvre pour éliminer les 10 000 tonnes de déchets restants dans la décharge. Enfin !

Reste le problème majeur des milliers de tonnes de polluants accumulés le long des berges du gave de Pau et de l’Adour qui continuent de se déverser dans l’océan. La tâche est immense, de la responsabilité de tous. C’est à chacune des communes de mobiliser ses citoyens pour nettoyer son « bout de rivière », mais aussi d’élever la voix, et pourquoi pas, de se plaindre auprès des responsables pour qu’ils aident à trouver des solutions et que cela ne se reproduise plus !

Le samedi 4 octobre nous serons à Montaut pour participer au nettoyage des berges du gave de Pau et pour rappeler que malheureusement l’océan reste le réceptacle final de toutes les pollutions venues de l’amont (consulter à ce sujet le protocole Riverine Input de Surfrider). Pour ce faire, nous proposons que chacun ramasse un déchet sur le plage pour le ramener à la source et le déposer symboliquement sur le tas d’ordures collectées sur les berges du gave de Pau !

Carte participative des pollutions

dimanche 1 juin 2014 à 08:35 | Publié dans pollution | 5 commentaires
Étiquettes : , , , , , , , ,

carte_pollutions_Surfrider

Nous venons de mettre en place un nouvel outil pour lutter contre les pollutions qu’elles soient sous forme de déchets, d’hydrocarbures, de polluants chimiques ou bactériologiques. Chacun est invité à devenir gardiens de nos cours d’eau et de nos océans en signalant des pollutions ou en suivant certaines déjà signalées sur la carte : www.surfrider64.com/carte

La carte participative mise à disposition du grand public est un outil de communication, de réflexion, de coopération, pour échanger, questionner, alerter, informer, trouver des solutions en local et stopper les pollutions à la source sur le territoire.

Son utilisation est très simple et à la portée de tous. On compte sur vous pour ouvrir l’œil et signaler partout sur le territoire les atteintes à l’environnement ! D’avance merci !

Initiatives Océanes 2014

lundi 24 mars 2014 à 08:01 | Publié dans actions antenne 64, Initiatives Océanes | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , ,

surfrider_ustarritz-2 surfrider_ustarritz-1

Un an après la première opération « nettoyage de berges de la Nive » à Ustarritz, lors des initiatives océanes de 2013 (voir les photos), nous avons pu refaire le point ce dimanche sur l’état de cette même portion (voir l’ensemble de photos)  un peu en amont de la zone de captage de « l’O d’ici » que l’on boit au robinet.

– De nombreux filets et bâches sont encore accrochés, inextricables, aux arbres des berges. L’an passé, nous avions alerté M. le Maire, à ce sujet. Cependant, un champs aux abords duquel des monticules de bâches étaient stockés, proche du lit de la rivière, avait, cette année fait place nette.

– Nous avons ramassé , cette année encore, de très nombreux contenants plastiques déposés lors des grosses crues : bouteilles d’eau, de vin, flacon de produits ménagers, médicaux, bidons d’huile, bidon de produits chimique pour le bâtiment…

– Une zone de déversement de détritus déjà repérée l’an passé s’est avérée encore « alimentée » : porte manteau, bouteille…

surfrider_ustarritz-3– Aussi, une substance bleue récoltée l’an passé a était encore retrouvée cette année ! Il s’agit donc très certainement d’une pollution récurrente et importante. La multitude de petits morceaux observée, leur texture (gluante, collante) et leur odeur (forte odeur d’hydrocarbure) peuvent laisser présager un fort impact sur la faune et la qualité de l’eau. Il nous semble donc très important d’en trouver l’origine afin de pouvoir lutter contre. Si vous avez une idée de sa nature ou de son origine, contactez nous ! Si vous en observez vous aussi, notez bien le lieu et contactez nous. Une première supposition de notre chef kayakiste : de la graisse pour engins agricoles. Qu’en pensez vous ?

Merci aux courageux qui nous ont rejoint malgré une météo peu clémente. La rencontre et les propositions d’aide de kayakistes, de membres de l’association UDE et de particuliers et riverains engagés, nous donnent de bons espoirs pour de prochaines actions.

Page suivante »

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :