Conférence Mer & Santé

dimanche 29 septembre 2013 à 19:45 | Publié dans actions antenne 64 | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , ,

mer_et_santé_2013

La Conférence internationale sur la Mer & la Santé c’est à l’espace Bellevue à Biarritz les vendredi 4 et samedi 5 Octobre 2013. L’occasion de faire le point sur l’impact de la mer et les nombreuses perspectives qu’elle offre pour notre santé. Scientifiques, chercheurs, médecins et autres spécialistes viendront exposer les dernières connaissances concernant l’influence du milieu marin sur la santé. La deuxième journée sera consacrée à l’environnement, à l’impact des différentes pollutions marines (plastique, microbiologique, chimique) sur la santé et la chaîne alimentaire, et les moyens d’en limiter les risques.

Nous tiendrons un stand toute la journée du samedi et ferons une intervention en début de matinée pour faire le point sur les types de déchets observés sur les plages de la Côte Basque et la pollution chimique. Voir le programme complet.

L’entrée est libre, il faut simplement s’inscrire pour suivre les conférences.

Venez nous rejoindre !

Polémique à Biarritz – suite…

jeudi 2 février 2012 à 16:41 | Publié dans écologie | Un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , ,

Photo : © Guillaume Barucq

A la suite de la polémique déclenchée il y a quelques jours à propos du véhicule municipal vidant sa cuve « d’eau claire » sur le parvis de la Grande Plage à Biarritz, le docteur Guillaume Barucq relance la polémique via son site Surf Prévention en s’attaquant cette fois à l’usage dans les rues de la ville (voir photo ci-dessus) d’un désodorisant, le Bioteman Desodor (voir la fiche technique du produit), responsable selon lui d’occasionnels désagréments : « Je ne me serais jamais posé cette question si je n’avais pas présenté occasionnellement des symptômes atypiques dans la ville où je surfe quotidiennement, Biarritz. Pendant longtemps, je n’ai pas compris pourquoi je ressentais parfois des maux de tête, pourquoi j’avais la peau qui grattait ou les yeux qui piquaient après une session de surf. Jusqu’au jour où je me suis intéressé au produit qui sent fort utilisé par ma commune pour masquer les odeurs de pipi des chiens et des fêtards indélicats…et qui se mêle parfois à l’eau de mer ou à l’air marin. » S’en suit une description peu avantageuse du produit incriminé.

En réponse, la mairie reconnait l’utilisation du produit mais selon un usage raisonné, s’en explique dans le journal Sud Ouest et sur les réseaux sociaux. Elle le présente comme « un produit sans danger pour l’homme (désodorisant écologique), légèrement moussant et à l’odeur reconnaissable qui masque les affres des usagers indélicats. Il est respectueux de l’environnement et permet comme tout détergent d’éliminer les molécules odorantes. On peut essayer de combattre les incivilités d’un côté, mais à choisir entre une ville qui sente l’urine et les déjections canines ou l’utilisation de produits écologiques qui nous aident à la rendre agréable à vivre, le choix s’impose ».

Deux visions bien différentes d’un même produit… D’autant que d’autres voix s’élèvent (lire les commentaires de l’article de Sud Ouest et celui de Guillaume Barucq) pour dire certaines erreurs d’appréciation et contester des certitudes affirmées de part et d’autres.

Des usages jusque là communs et acceptés de tous provoquent maintenant des polémiques. C’est le signe que les mentalités évoluent et que l’envie de protéger l’environnement gagne du terrain. Tant mieux ! Il faut élargir la discussion au cadre plus global de la politique d’entretien de l’espace public et de l’utilisation des produits phyto-sanitaires (dans les parcs et jardins municipaux, mais aussi chacun chez soi – pensez au savon noir, produit miracle, multi-usages, en vente partout !)

Nous souhaitons faire un état des lieux des pratiques en vigueur dans les communes de la Côte Basque et, si nécessaire, proposer des solutions alternatives (désherbage thermique, choix de produits vraiment écologiques…) pour un meilleur respect de l’environnement.

Comme on dit, toutes les bonnes idées sont les bienvenues…

Nota : n’étant pas spécialistes en matière de détergent-désodorisant, nous prenons le parti de nous renseigner avant de porter un jugement sur l’usage du Bioteman Desodor.

Rassemblement contre le projet de stockage de gaz dans les Landes

vendredi 20 janvier 2012 à 08:01 | Publié dans actions antenne 64 | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Si, comme nous, vous trouvez que ce projet est une menace pour l’environnement et que trop de questions importantes restent sans réponse ou dans le flou, rejoignez-nous dimanche 22 Janvier 2012 de 15 à 17h, à La Plage de Messanges aux côtés du Collectif Citoyen Stockage-Gaz-Landes qui est un des deux sites possibles d’installation du saumoduc et du rejet de saumure.

Nota : une confirmation sera donnée 24 heures avant en fonction de la météo sur www.surfrider-sud-landes.net

Merci de partager cet évènement, plus le nombre de participants sera important, plus le poids de l’évènement le sera également.

Pour information, voilà l’avis d’un scientifique indépendant sollicité à propos du projet :
Ancien chercheur au CNRS au Laboratoire Epoc, à la retraite depuis 8 mois, j’ai mené de nombreuses missions océanographiques au large de la Gironde de 1980 à 1990, puis dans le Golfe de Gascogne avec IFREMER et le SHOM, et de 2007 à 2009 au large de l’Adour (entre Cap-Breton et Donostia) avec le CNRS et l’AZTI. Sédimentologue et océanographe de formation, je me suis spécialisé au cours des 20 dernières années sur l’exploitation des images satellites pour l’étude des particules en suspension dans le milieu marin. Mon avis sur ce projet est défavorable sur le plan scientifique à cause des risques et des impacts sur l’environnement. D’abord les risques : le creusement des cavités peut entrainer des fuites et (ou) des affaissements de terrain car contrairement à ce qui est présenté les diapirs (dômes de sel) sont faillés et certains sont affleurant d’après la carte géologique […]. Lire la suite.

Wild Water Days

mercredi 11 juin 2008 à 08:59 | Publié dans actions antenne 64, protection environnement, surf | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , ,

Nous serons étions à Hendaye samedi 14 de 9h30 à 15h30 pour une journée d’initiation au surf et de sensibilisation à l’environnement avec des collégiens. L’événement est organisé par Quiksilver Foundation en collaboration avec le collège Irandatz d’Hendaye, l’école de surf Hendaia, Sufrider Foundation Europe et Planet Surf Education.

Programme de la journée : 9h30 : Accueil des participants. 10h à 12 h : Session de surf. 10h à 11 h : Grand jeu «Protection du littoral». 11h à 12h : Formation-Débat sur la création de la terre et des océans, l’eau et la biodiversité, l’histoire du Surf (encadrement par un brevet d’état surf spécialisé dans le développement durable). 12h15 à 13h30 : Pique – nique. 13h30 à 15h30 : échange de groupes, les élèves qui ont surfé participent aux ateliers pendant que les autres surfent.

Vu chez nos voisins 2

jeudi 8 mai 2008 à 20:37 | Publié dans écologie, pollution, protection environnement | Un commentaire
Étiquettes : , , , , , ,

Autre campagne radicalement différente vue sur le site australien de Surfrider. Un clic ici pour voir la vidéo.

Plongée et environnement

vendredi 18 avril 2008 à 21:59 | Publié dans écologie, information générale | Laisser un commentaire
Étiquettes : , ,

photo : © Christelle Chambre / Kanardo

• Respectez les sentiers d’accès à la mer.
• Immergez-vous, si possible, à partir d’une plage de sable ou de galets, moins « sensible » que les zones colonisées par un herbier, des coraux ou des algues.
• Nagez le plus tôt possible afin que vos palmes ne soient plus en contact avec le fond.
• Faites attention à ne pas donner de coups de palme à la vie fixée.
• Evitez de vous accrocher au fond, aux animaux ou aux plantes (ex : posidonies).
• Ne prenez pas appui sur le fond pour remonter vers la surface.
• Regardez, mais ne perturbez pas les animaux que vous rencontrez.
• Ne nourrissez pas les animaux.
• Ne cassez rien et ne collectez aucun organisme vivant.
• Remettez en place les pierres que vous avez déplacées.
• Ne poursuivez pas les grands animaux : dauphins, tortues ou requins baleines. Prenez votre temps, restez calme, ils seront en confiance. Laissez-les venir vers vous. Ne les touchez pas.

Ces conseils sont extraits de fiches pédagogiques créées à partir de la «La Charte Internationale Du Plongeur Responsable». Vous pouvez les télécharger sur le site de l’association Longitude 181 Nature.

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :