Oiseaux mazoutés

dimanche 10 février 2013 à 17:20 | Publié dans pollution | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , ,

guillemot-mazout_hegalaldia

Hegalaldia, le centre de soins de la faune sauvage d’Ustaritz a récemment reçu une douzaine d’oiseaux mazoutés récupérés sur les plages de la Côte Basque entre Bidart et Hendaye. La moitié sont déjà morts, les autres, dans un état de dénutrition avancée seront très difficiles à soigner. Ce qui vaut un coup de gueule du responsable du centre :

« J’en ai marre de voir les même événements se reproduire tous les ans. J’en ai marre de voir tous les hivers des oiseaux mazoutés avec toujours le même schéma : une tempête, un coup de vent d’ouest et un à deux jours après, des oiseaux mazoutés. Marre de ses petits dégazages qui passent inaperçus et qui tuent. Pas de pollution au port, pas de pollution vue au sémaphore de Socoa. Donc, PAS DE POLLUTION. Allez leur dire aux guillemots et fous de Bassan qui on été trouvés, couverts d’huile et de pétrole sur les plages de Bidart et des environs.  » Oh, ils ne sont pas nombreux les oiseaux qui on été trouvés, une petite douzaine « . Mais sachez que pour dix oiseaux échoués, prés de 90 sont morts en mer, de froid et de faim, à cause du pétrole qui recouvre leur plumage »… Lire la suite sur le site d’Hegalaldia.

Oiseaux échoués

vendredi 16 décembre 2011 à 16:49 | Publié dans information générale | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Dans les jours à venir, il y aura surement des oiseaux qui vont venir s’échouer sur les plages soit par épuisement ou suite à un passage dans des hydrocarbures (car, il y a de grandes chances que des navires profitent des mauvaises conditions météo pour dégazer en mer).

Si vous allez prospecter sur les plages, merci de prévenir le centre Hegalaldia d’Ustaritz en cas de découverte d’oiseaux : 06 76 83 13 31 ou 05 59 43 08 51. Les espèces le plus couramment impacté par les marées noires : Fou de BassanGuillemot de Triol et Pingouin torda.

Que faire en cas de découverte d’un oiseau marin en difficulté : attraper l’oiseau avec une serviette ou une couverture (attention au bec du Fou de Bassan). Le mettre le plus rapidement au chaud et surtout ne rien lui donner à manger ou à boire temps que l’oiseau n’a pas été pris en charge par le centre.

Merci pour votre vigilance.

ATTENTION : surtout ne pas prendre de risque car la houle va être encore puissante pendant quelques jours.

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :