D’où vient le plastique échoué sur les plages ?

mardi 12 mars 2013 à 21:41 | Publié dans information générale | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , ,

pollution_plastique_Meuse

L’expérience ne se déroule pas au Pays Basque, mais a une telle valeur d’exemple qu’il nous semble important de la partager.

Un chercheur et enseignant néerlandais mène depuis novembre 2011 une expérience originale de collecte de déchets flottants sur la Meuse, fleuve de 950 km qui prend naissance en France, traverse la Belgique puis les Pays Bas pour se jeter dans la Mer du Nord. Les polluants sont collectés par une épuisette, tirée par un bateau, qui sonde l’eau jusqu’à 70 cm de profondeur… Les résultats sont édifiants ! Si on en doutait encore, les déchets plastiques retrouvés dans les mers et océans arrivent directement des rivières. Et en grande quantité !

Suivez pas à pas l’expérience de le début, jusqu’à la publication des résultats des analyse sur Waste free waters.

Un nouveau continent de déchets dans l’Antlantique Nord

dimanche 21 mars 2010 à 20:49 | Publié dans pollution | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , ,


Carte indiquant l’emplacement où les débris marins en plastique ont été collectés par les navires de la SEA © SEA

On la croyait spécifique au nord-est de l’océan Pacifique, la célèbre « grande plaque de déchets du Pacifique » a finalement son équivalent dans l’Atlantique Nord : un nouveau continent de déchets déjà plus grand que la France a été découvert ! Lire la suite de l’article sur www.notre-planete.info. Ou sur le site des découvreurs : Sea Education Association (SEA)

7e continent

jeudi 17 avril 2008 à 21:51 | Publié dans écologie, information générale, pollution | 3 commentaires
Étiquettes : , , , ,

photo : © Algalita

Une zone de déchets transportés par les courants a été repérée entre Hawaii et la Californie. Elle est en plastique. Elle fait la taille de la France. Elle rassemble tous les déchets du Pacifique. Cette plaque de détritus n’a pas de nom en français, les Américains, eux, hésitent encore entre « The Great Pacific Garbage Patch », ou plus simplement « The Pacific Trash Vortex ». On soupçonne l’existence de semblables plaques sur d’autres océans… Suite de l’article sur Rue 89

Sur le même sujet : 
– Pourquoi la plus grande décharge se trouve-t-elle dans le Pacifique ? Réponse (en anglais)
– Documentaire réalisé par Algalita Marine Research Foundation sur You Tube (en anglais)
– Le site riche en infos de la Fondation Algalita
– Le blog de Greenpeace

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :