Carte participative des pollutions

dimanche 1 juin 2014 à 08:35 | Publié dans pollution | 5 commentaires
Étiquettes : , , , , , , , ,

carte_pollutions_Surfrider

Nous venons de mettre en place un nouvel outil pour lutter contre les pollutions qu’elles soient sous forme de déchets, d’hydrocarbures, de polluants chimiques ou bactériologiques. Chacun est invité à devenir gardiens de nos cours d’eau et de nos océans en signalant des pollutions ou en suivant certaines déjà signalées sur la carte : www.surfrider64.com/carte

La carte participative mise à disposition du grand public est un outil de communication, de réflexion, de coopération, pour échanger, questionner, alerter, informer, trouver des solutions en local et stopper les pollutions à la source sur le territoire.

Son utilisation est très simple et à la portée de tous. On compte sur vous pour ouvrir l’œil et signaler partout sur le territoire les atteintes à l’environnement ! D’avance merci !

Le cargo Luno s’échoue à Anglet

mercredi 5 février 2014 à 21:41 | Publié dans information générale | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , ,

cargo_luno_echoue_anglet_surfrider_foundation_europe

Photo : © Boris Masseron

Ce mercredi 5 février 2014 aux environs de 10h, le Luno, un cargo battant pavillon espagnol, s’est échoué ce matin à Anglet sur la digue des Cavaliers. Cet accident est intervenu suite à une avarie électrique totale à bord, lorsque le navire entrait au port de Bayonne.

A cause du vent et de la forte houle causées par la tempête Petra, le cargo Luno a été projeté sur la digue séparant les plages des Cavaliers et de la Barre à Anglet. Il s’est rapidement brisé en deux laissant s’échapper une partie de son carburant. Selon des spécialistes 80 % des 127 m3 (l’équivalent de 4 camions citernes) de carburant restent confinés dans la partie avant pour l’instant échouée échouée sur la plage.

Les onze membres de l’équipage ont pu être hélitreuillés. Un seul est légèrement blessé.

Malheureusement les conditions météo ne vont pas s’améliorer pendant plusieurs jours avec le risque de voir le bâtiment s’abimer un peu plus et laisser s’échapper la totalité du carburant. Les équipes de pompage ne peuvent pas intervenir pour le moment à cause des conditions météo. Hegalaldia, le centre de soins de la faune sauvage dit avoir déjà recueilli des oiseaux mazoutés.

La zone est interdite d’accès. Aucune opération de nettoyage de plage n’est pour l’instant envisagée. Le carburant échappé est liquide. Sa récupération nécessite des moyens particuliers.

Cet accident est malheureusement un nouvel exemple des lacunes de la legislation européenne sur la sécurité maritime. C’est pour éviter ce genre de catastrophe que Surfrider milite depuis 10 ans pour un renforcement des lois et propose 45 mesures pour des mers et des océans plus sûrs.

Pour suivre l’actualité liée à cette catastrophe, suivez les fils Twitter de Surfrider Foundation Europe et d’Antidia Citores, notre spécialiste du transport maritime.

Edit : La cabine de pilotage s’est désolidarisée de la partie arrière du cargo jeudi 6 février. La totalité du carburant qui se trouvait dans la partie avant a été pompée samedi 8 février. Reste à démanteler la carcasse.

Oiseaux mazoutés

dimanche 10 février 2013 à 17:20 | Publié dans pollution | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , ,

guillemot-mazout_hegalaldia

Hegalaldia, le centre de soins de la faune sauvage d’Ustaritz a récemment reçu une douzaine d’oiseaux mazoutés récupérés sur les plages de la Côte Basque entre Bidart et Hendaye. La moitié sont déjà morts, les autres, dans un état de dénutrition avancée seront très difficiles à soigner. Ce qui vaut un coup de gueule du responsable du centre :

« J’en ai marre de voir les même événements se reproduire tous les ans. J’en ai marre de voir tous les hivers des oiseaux mazoutés avec toujours le même schéma : une tempête, un coup de vent d’ouest et un à deux jours après, des oiseaux mazoutés. Marre de ses petits dégazages qui passent inaperçus et qui tuent. Pas de pollution au port, pas de pollution vue au sémaphore de Socoa. Donc, PAS DE POLLUTION. Allez leur dire aux guillemots et fous de Bassan qui on été trouvés, couverts d’huile et de pétrole sur les plages de Bidart et des environs.  » Oh, ils ne sont pas nombreux les oiseaux qui on été trouvés, une petite douzaine « . Mais sachez que pour dix oiseaux échoués, prés de 90 sont morts en mer, de froid et de faim, à cause du pétrole qui recouvre leur plumage »… Lire la suite sur le site d’Hegalaldia.

Oiseaux échoués

vendredi 16 décembre 2011 à 16:49 | Publié dans information générale | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Dans les jours à venir, il y aura surement des oiseaux qui vont venir s’échouer sur les plages soit par épuisement ou suite à un passage dans des hydrocarbures (car, il y a de grandes chances que des navires profitent des mauvaises conditions météo pour dégazer en mer).

Si vous allez prospecter sur les plages, merci de prévenir le centre Hegalaldia d’Ustaritz en cas de découverte d’oiseaux : 06 76 83 13 31 ou 05 59 43 08 51. Les espèces le plus couramment impacté par les marées noires : Fou de BassanGuillemot de Triol et Pingouin torda.

Que faire en cas de découverte d’un oiseau marin en difficulté : attraper l’oiseau avec une serviette ou une couverture (attention au bec du Fou de Bassan). Le mettre le plus rapidement au chaud et surtout ne rien lui donner à manger ou à boire temps que l’oiseau n’a pas été pris en charge par le centre.

Merci pour votre vigilance.

ATTENTION : surtout ne pas prendre de risque car la houle va être encore puissante pendant quelques jours.

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :