Déchets brûlés à l’air libre à Arnéguy

mardi 15 novembre 2016 à 09:47 | Publié dans pollution | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , ,

Depuis le printemps 2016, des ordures ménagères sont brûlées en bordure de Nive sur la commune d’Arnéguy au niveau des ventas (voir le signalement sur la carte uramap).

Nous avons signalé cette atteinte à l’environnement aux élus locaux et notamment à Madame la mairie d’Arnéguy, qui au titre d’Officier de Police Judiciaire, est la première autorité compétente pour l’application de la législation relative aux déchets (article L.2212-2 du Code Général des Collectivités Territoriales). Elle a «le soin de prévenir (…) les pollutions de toute nature» et l’obligation légale de faire cesser ces agissements irrespectueux de l’environnement, préjudiciables aux intérêts des riverains et passibles d’amende (450 € pour contravention de 3e classe).

Même si le site n’a pas été nettoyé, il semble que depuis quelques semaines, on ne brûle plus à cet endroit… mais sur la rive opposée !

ordures_ventas_arneguy_nov_2016

Des témoins rapportent même avoir vu des employés des ventas venir déposer des déchets qui sont ensuite incendiés. Cette pollution est d’autant plus incompréhensible que la communauté de communes Garazi Baigorri procède au ramassage des ordures ménagères sur ce secteur.

Voir le reportage consacré au sujet sur France 3 Aquitaine :

france3-surfrider-arneguy

Décharge de Bordes : une plaie béante prête à se déverser dans le Gave

mardi 13 octobre 2015 à 06:26 | Publié dans pollution | 3 commentaires
Étiquettes : , , , , , ,

decharge-bordes-1

Alors que des citoyens vont se mobiliser une fois encore le samedi 17 octobre (lire l’article à ce propos) pour nettoyer les berges du gave de Pau en aval de la décharge de Beaucens, une autre un peu plus loin attend son tour pour se laisser emporter par les prochaines crues. A Bordes, le cours d’eau attaque déjà la décharge (voir l’album photo) : « les récentes crues ont emporté les rochers qui protégeaient les berges. Mais dans le quartier du Saligua, près de l’usine Turboméca, le courant grignote le talus où l’on aperçoit les couches de déchets qui se déversent dans l’eau », peut-on lire dans le quotidien La République des Pyrénées en avril 2014.

decharge-bordes-2

Cette décharge, ouverte en 1950 et fermée en 1998, référencée dans la base de données officielle du ministère (BASOL) comme un site d’enfouissement d’ordures ménagères, contient aussi des déchets industriels comme le montre ce bout de ferraille signé Turboméca trouvé sur place.

Si le problème est connu depuis plus de 10 ans, l’inertie est de mise : l’ensemble des pouvoirs publics locaux et les représentants de l’état connaissent le problème, des crédits ont même été votés… Mais rien ne bouge. Si ce n’est les citoyens qui s’organisent (collectif Le Plastique ça me gave). Une pétition a été rédigée mais le temps passe et la saison des crues revient. Croiser les doigts jusqu’en mars 2016 suffira-t-il ? Attend-on un nouveau drame comme à Beaucens où 40 000 tonnes de déchets se sont déversés dans le Gave de Pau pour agir… trop tard ?

Malheureusement, « Bordes n’est pas un cas isolé. D’anciennes décharges ont été mises à jour par le gave à Coarraze, à Pau, et deux à Jurançon », comme l’écrit La République des Pyrénées.

Faut-il rappeler que le gave de Pau se jette dans l’Adour pour terminer dans l’océan à Anglet … ?!

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :