Résultats d’analyse de l’eau sur la Côte Basque

vendredi 19 août 2011 à 13:17 | Publié dans protection environnement | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , ,

Alors que les baigneurs et les surfeurs vont à l’eau toute l’année, les normes officielles n’imposent pour l’instant l’analyse de la qualité bactériologique (quantité d’Escherichia.coli et d’Enterocoques) des eaux de baignade que pendant la saison estivale. C’est pourquoi Surfrider a développé des prélèvements d’eau toute l’année dans 6 régions de France. Nos laboratoires disposent ainsi de données scientifiques indépendantes utiles pour informer le public et résoudre des problèmes de contamination ponctuelles. Sur la Côte Basque, les résultats sont également transmis à l’Agence de l’eau Adour-Garonne et au Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques. Vous pouvez consultez ces résultats à partir du module installé dans la colonne de droite du site.

Bien évidemment, la qualité de l’eau des océans ne se limite pas l’analyse bactériologique. D’autres types de pollutions sont à prendre en compte : chimique, déchets flottants, espèces invasives, radioactivité diffuse… Malheureusement, il n’existe que peu ou pas de normes pour ces pollutions difficile à quantifier. Localement, on peut cependant citer le travail de l’association La Vague Toxique qui réalise des analyses centrées sur la pollution chimique. On peut également lire à ce sujet l’article publié par Surf Prévention.

1er prélèvement d’eau

jeudi 21 janvier 2010 à 21:00 | Publié dans actions antenne 64 | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , ,

L’analyse des eaux de baignade n’est obligatoire qu’en saison estivale, or nous le savons tous, les polluants n’attendent pas l’été pour contaminer les plages… C’est pourquoi Surfrider entretient plusieurs laboratoires indépendants pour analyser l’eau toute l’année.

Et après la Méditerranée, la Bretagne, la région Midi-Pyrénées, c’est au Pays Basque que l’association vient de lancer sonnouveau labo animé par Mare Urdina. Il y a 17 points de prélèvement de Bilbao à Anglet.

L’antenne Côte Basque s’occupe de celui d’Hendaye. Il s’agit d’ouvrir un flacon stérile à un mètre sous la surface de l’eau du côté de Sokoburu, de noter les conditions météorologiques, de houle et de vent… avant d’aller remettre l’échantillon en de bonnes mains, et ceci une fois tous les 15 jours pendant l’hiver et une fois par semaine l’été.

Plus d’infos concernant les labos de Surfrider ici : www.surfrider.eu/fr/environnement-actions-locales/laboratoires.html

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :