Pollution de l’Untxin

vendredi 16 juin 2017 à 12:14 | Publié dans pollution | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , ,

Surfrider-cote-basque19

Surfrider-cote-basque16

Jeudi 15 juin entre 14h et 18h, une cuve contenant 37 m3 (37 000 litres) d’engrais azoté liquide s’est déversée dans une exploitation agricole sur la commune d’Urrugne. L’agriculteur venait de remplir la cuve quand elle s’est fendue.

Le liquide a rejoint l’Untxin, petit cours d’eau qui débouche dans l’océan à Socoa à 3 km en aval. La faune et la flore sont lourdement impactées. Selon le garde pêche local : « nous sommes près d’une mortalité totale ». De nombreux poissons morts sont visibles dans le cours d’eau : mulets, vairons, aloses, plies, carpes et truites fario sauvage). Voir plus de photos

La Police de l’Eau (ONEMA) s’est rendu sur place. Des investigations et modélisations sont menées pour évaluer le risque d’impact. L’Agence Régionale de Santé (ARS) réalise des prélèvements toutes les heures dans l’océan. Pour éviter tout risque pour les baigneurs, les plages de Saint-Jean-de-Luz et Ciboure ont été fermé la journée de vendredi.

La Fédération de pêche des Pyrénées-Atlantiques va porter plainte : « c’est systématique, chaque fois qu’il y a mortalité il y a une plainte, la Fédération se porte partie civile » explique André Dartau le président.

Il semble que la cuve était vieille et rouillée, dépourvue de bac de rétention permettant de récupérer son contenu en cas de fuite.

Lire les articles de Sud OuestFrance BleuMediabask

pollution_untxin-1

pollution_untxin-2

Avec les plongeurs à Socoa

jeudi 18 mai 2017 à 19:38 | Publié dans actions antenne 64 | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , ,

2017-05-06_CODEP64-39surfrider-socoa-plongee-nettoyage-1.jpg

Comme l’année dernière, nous tenions un stand samedi 6 juin 2017 à Socoa aux côtés du Comité Départemental de Plongée 64 (CODEP 64) qui invitait avec la Fédération Française d’Étude et des Sports Sous-Marins (FFESSM) à un rassemblement de bateaux et de plongeurs de tous les clubs du département à un nettoyage du port de l’ensemble des déchets accumulés sur terre et au fond. A l’aide de de filets, d’épuisettes et de parachutes de relevage, une vingtaine de plongeurs se sont relayés toute la journée selon la méthode du ramassage en « pâquerette » : il s’agit d’aller aller au large, de collecter, derevenir déposer et de repartir en modifiant légèrement sa direction. Une méthode efficace pour ratisser au mieux les fonds marins.

Ils ont ramené des emballages de produits ménagers, des pneus, des restes d’engins pyrotechniques (pollution récurrente et déjà dénoncée) , des chaussures, des lunettes, la liste est longue…

La FFESSM a signé en 2009 une charte avec le comité national olympique et sportif français, le CNOSF, pour « un sport et une société écologiquement, socialement et économiquement responsables et durables ». Localement, il s’agit de faire de la sensibilisation auprès des plongeurs et de la population sur les déchets en mer et sur le projet pour le maintien et le rétablissement de la faune et de la flore marine, se traduisant par la mise en place d’une réserve marine sur la zone des Briquets à Hendaye, inclue dans l’aire marine protégée de la cote basque.
2017-05-06_CODEP64-33surfrider-socoa-plongee-nettoyage-2.jpeg

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :