Des biochips dans le Léman

mardi 29 janvier 2013 à 21:38 | Publié dans médias filtrants | 5 commentaires
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

medias_filtrants_biochip_Leman-1
Ci-dessus : à gauche un modèle carré jusque là jamais observé et à droite un Biochip-M circulaire tel que développé par la société AnoxKaldnes-Veolia)

Une nouvelle pollution aux médias filtrants déclarée sur les berges du Lac Léman en Suisse : des centaines de pièces sont ramassées par des promeneurs et des pêcheurs depuis le printemps 2012 de Saint Prex à Villeneuve soit sur près de la moitié de la façade Suisse du Léman. 

leman_medias_filtrants

C’est Bernard Hangartner qui nous a averti : « Tous les quatre ans, année bissextile, le niveau du lac Léman est abaissé afin de pouvoir entre autre, effectuer divers travaux sur les rives, ports et aménagement habituellement en eau. Je profite également de l’accès à de petites plages, découvertes le temps que le niveau du lac remonte. Mois de mars 2012, je gagne pour une conversations entre galets, une de ces plages pour profiter de la chaleur et du calme propre au lieu. Je fus attiré par une rondelle de plastique qui de première vue ressemblait à un filtre, qui dans ma tête, pourrait venir d’une capsule de café…

Continue Reading Des biochips dans le Léman…

Médias filtrants, le début d’une nouvelle pollution ?

lundi 12 novembre 2012 à 22:20 | Publié dans médias filtrants | Un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Les témoignages de présence de médias filtrants de type K3 Kaldnes sur les plages d’Aquitaine se multiplient. Après Moliets et Maâ et Vieux Boucau, on en signale à Anglet, au Boucau, à Mimizan et Vielle Saint Girons. Cela semble maintenant évident qu’un bassin de station d’épuration a débordé dans le secteur – ou en amont dans les terres – suite aux fortes intempéries de la fin du mois d’octobre et du début du mois de novembre. N’hésitez-pas à baisser les yeux lors de vos balades sur la plage mais aussi le long des cours d’au de la région, pour nous signaler la présence de ces supports plastique d’un diamètre de 2,5 cm pour une hauteur d’un cm environ.

BioChip, ici et ailleurs !

mardi 22 mars 2011 à 12:42 | Publié dans médias filtrants | 2 commentaires
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Un nouveau type de média filtrant ou biomédia ramassé sur une plage de la Côte Basque. Il s’agit d’un disque de 4 cm de diamètre environ, un modèle nommé couramment BioChip et utilisé dans certaines stations d’épuration comme support de fixation pour des bactéries. Pour l’instant un seul exemplaire a été trouvé. Espérons qu’il ne soit pas le premier d’une longue série !

Hasard du calendrier, la station d’épuration d’Hooksett – inauguré en novembre 2010 – dans le New Hampshire aux USA a laissé s’échapper « 4 à 8 millions de disques BioChip dans la rivière Merrimack le 6 mars dernier ».

De nombreux articles ont déjà été consacré à cette pollution :
No alarms at Hooksett plant that dumped disks – Union Leader. 15.03.2011
Millions of disks, tons of raw sewage spilled from Hooksett plant – Union Leader. 16 mars 2011
Cost of sewage disk cleanup mounts – Union Leader. 16.03.2011
Disks that escaped from Hooksett treatment plant used to grow bacteria – Nashua Telegraph. 21.03.2011
Hooksett Says It Plans To Pay For Disk Cleanup – WMUR9. 21.03.2011
NH sewage plant sends disks down Merrimack – Lowellsun. 16.03.2011
Treatment plant disks put beachgoers to work – Union Leader. 18.03.2011
Public information: DES boots it on Hooksett spillk – Union Leader. 20.03.2011

Selon nos informations, ce n’est pas le premier accident sur le territoire américain : le 30 mars 2010, dans le Connecticut, la station de Groton a laissé s’échapper un million de disques similaires. Et début mars 2011, la station d’épuration de Mamaroneck dans la région de New York a elle aussi perdu une quantité importante de biomédias de type K3 (photo ci-contre). Dans les deux cas, il semble que de fortes précipitations ont fait déborder les bassins contenant les médias filtrants.

A propos de ces pollutions, lire également :
Beach Mystery Came From Mamaroneck Treatment Plant – The Loop. 08.03.2011
Plastic circle invasion courtesy of Conn. sewer plant – The Block Island Times. 24.04.2010

On a besoin de vous !

mardi 8 mars 2011 à 14:35 | Publié dans actions antenne 64, médias filtrants | 3 commentaires
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


Nous travaillons depuis une année sur un problème de pollution par de petites rondelles de plastique (lire l’ensemble des articles relatifs au sujet). Où que vous habitiez, si vous fréquentez les plages, lacs et rivières de votre région dans les jours à venir, n’hésitez-pas à baisser les yeux pour voir si vous n’en trouvez pas. Elles se trouvent généralement au milieu des rebuts flottants échoués sur les berges, coincés dans les rochers ou dans la végétation. Sur la plage, elles sont mélées à la laisse de mer.

Si vous en trouvez, remplissez la fiche de quantification à télécharger (un simple mail avec le résultat de vos investigations – description, quantité et photo à l’appui – fera aussi bien l’affaire d’ailleurs !). D’avance merci.

Nous cherchons également à entrer en contact (anonymat respecté à la demande) avec des personnes qui travaillent dans des stations d’épuration qui utilisent le procédé en France et en Espagne (Pays Basque et Galice notamment).

Continue Reading On a besoin de vous !…

Nouvel arrivage !

vendredi 9 avril 2010 à 08:26 | Publié dans médias filtrants, pollution | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Nouvel arrivage massif (jusqu’à 50 / m2 de laisse de mer) de « médias filtrants » sur la Côte Basque qui confirme – malheureusement – les observations du week end de Pâques sur les plages du sud des Landes.

Plusieurs observations (voir photo ci-dessous) :

1. Les modèles observés varient avec le temps :
– il y a deux ans, on ne voyait que des « camemberts » à 6 parts (3),
– cet hiver, sont apparus d’abord sur la Côte Basque Sud (San Sebastian…) les petits modèles noirs (1), puis on les a vu ici du côté de Biarritz, d’abord de manière anecdotique et maintenant dans des proportions importantes (40 % environ).
– Les « médias filtrants » blanc, de grand format (4) sur la photo , modèle K3 d’AnoxKaldnes (société appartenant maintenant à Véolia) sont toujours rares.
– Par contre ceux à 4 parts (2), longtemps absents des plages locales, commencent à faire leur apparition. Il s’agit des modèles distribués par les grandes sociétés françaises de traitement des eaux et repérés dans les pollutions de la Seine et du Miño. Ils sont référencés type K1 chez AnoxKaldnes par exemple.

2. Les « camemberts » se trouvent généralement dans la laisse de mer au milieu d’autres macro déchets qui ont longé le Portugal, puis l’Espagne avant d’entamer leur remontée du Golfe de Gascogne. Il est donc logique de penser que les « médias filtrants » ont suivi le même chemin. Les pollutions par accident du type de celle observées sur la Seine et le Miño restent anecdotiques et sont identifiées sur les rivières bien avant qu’elles ne se jettent dans l’océan. L’origine des « camemberts » observés depuis une longue durée (2 ans au moins) et sur une grande superficie (sur toute la façade Atlantique, mais pas en Méditerranée) est donc à chercher ailleurs. Plusieurs hypothèses sont à creuser : des pertes à la source chez les fabricants ou pendant le transport (perte d’un container, transport à ciel ouvert, passage d’un contenant à un autre…) ou une pollution volontaire par un autre type d’utilisateur (cargo, paquebot de plaisance…).

Dans l’attente de vos commentaires et témoignages. D’avance merci.

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :